Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Coaching | Sept ans plus tard, les Bulls encore piégés dans leur dos

NBA – Retour sur le joli système de la gagne d’Atlanta pour AJ Griffin. Un schéma dessiné par l’assistant Joe Prunty, qui s’en était déjà servi il y a sept ans… toujours face aux Bulls.

AJ Griffin a donc inscrit son deuxième « buzzer beater » de la saison. Pour un rookie, c’est très rare, surtout que son panier face aux Bulls était extrêmement compliqué à réussir.

Il ne reste en effet plus qu’une demi-seconde au chronomètre et Chicago mène d’un point (122-121). Il est dans ces conditions très compliqué d’obtenir un bon tir sur une remise en jeu mais Joe Prunty, l’assistant de Nate McMillan en charge de l’animation offensive d’Atlanta, va dessiner le système qui va faire la différence.

Le but est ainsi de vider la raquette, en se servant des mouvements de Trae Young et d’AJ Griffin. Pour faire croire que le ballon est pour un des deux shooteurs, alors que le rookie retourne en fait dans la peinture…

D’ailleurs, le volte-face d’AJ Griffin surprend son défenseur, Derrick Jones Jr, mais ce dernier n’est pas si loin. Le rookie est obligé d’inscrire un tir extrêmement compliqué, où il reçoit le ballon dans les airs et shoote en se retournant. Même s’il n’est pas trop loin du panier, ça reste une action difficile à faire en si peu de temps.

Mais le plus fou, c’est que Gibson Pyper a fait remarquer sur Twitter que Joe Prunty avait déjà utilisé le même système face aux Bulls. C’était il y a sept ans, alors qu’il était assistant de Jason Kidd aux Bucks…

Le principe était le même, avec une volonté de vider la raquette de défenseurs, et Jerryd Bayless qui piégeait Derrick Rose en sortant puis en revenant dans la peinture.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités