Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.58MIL1.51Pariez
  • IND2.05CHA1.78Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Arturas Karnisovas, le Midas de Chicago

NBA – Arrivé en avril 2020, le vice-président des Bulls a déjà ramené la franchise vers les sommets de la conférence Est.

Deux étés et une « trade deadline » auront suffi à Arturas Karnisovas pour transformer les Bulls et les ramener au sommet de la conférence Est. Formé aux Rockets et aux Nuggets comme dirigeant, le vice-président de Chicago a fait le grand ménage, effectué des échanges importants, misé sur les bons chevaux lors de la « free agency », et 18 mois après son arrivée, il ne reste plus que Zach LaVine et Coby White de l’effectif de son prédécesseur !

« Lorsque nous avons engagé Arturas, j’étais confiant sur le fait qu’il nous aiderait à redresser la situation, mais je reconnais que je ne pensais pas que ce serait aussi rapidement », a déclaré Michael Reinsdorf, le président de la franchise, à ESPN. « Il n’y a pas de problèmes. Il n’y a pas d’histoires. Il y a simplement tout le monde qui veut atteindre le niveau supérieur. C’est un bon sentiment, et c’est excitant d’être à nouveau concerné ».

Après avoir raté six fois les playoffs sur les sept dernières saisons, les Bulls sont aujourd’hui premiers de leur conférence, et Michael Reinsdorf apprécie la méthode Karnisovas, avant un été pour poser les fondations avec Billy Donovan et un autre pour frapper fort avec les arrivées de DeMar DeRozan, Lonzo Ball et Alex Caruso.

« Lorsqu’on a conçu l’effectif, on s’est concentré sur la défense »

« Arturas et Billy ont vraiment pris le temps d’apprendre à connaître Zach LaVine, pour découvrir qu’il voulait gagner » poursuit-il. « Zach avait été dans de mauvaises équipes, et de la même façon que ce n’était pas de la faute de Devin Booker à Phoenix pendant des années, ce n’était pas la faute de Zach ici. Nous avions besoin de l’aider. Billy, Arturas et le GM Marc Eversley passent beaucoup de temps avec nos joueurs. Ce ne sont pas des recrues, ce sont d’abord des personnes. Mais surtout avec Zach, ils ont pris le temps de comprendre qui il était. C’était facile pour les gens de l’extérieur de dire : ‘Oh, c’est juste un scoreur et il s’en fiche du reste’. Mais ceux qui connaissaient le mieux Zach sont ceux qui passent du temps avec lui, et qui dépassent le cadre du basket. »

Autre atout de Karnisovas, il sait déléguer. Pour récupérer Nikola Vucevic, il était en première ligne. Pour DeMar DeRozan, il a laissé Marc Eversley manœuvrer car il avait connu l’arrière All-Star aux Raptors.

« L’absence d’ego d’Arturas fait qu’il n’a pas besoin d’être l’homme de la situation à chaque deal. Il était agressif pour l’échange de la saison passée, et il avait démontré à tout le monde que le statu-quo n’était pas suffisant. C’était intelligent, et ça a été le début d’une réaction en chaîne qui nous a menés où nous en sommes aujourd’hui. Lorsqu’on a conçu l’effectif, on s’est concentré sur la défense. Alex Caruso est essentiel. Lonzo Ball est une super recrue pour nous faire jouer en rythme. C’est le complément parfait. Il y a aussi Ayo Dosunmu au second tour. Il était très haut sur notre liste. Au final, ce n’est pas un tour d’honneur, mais c’est bien d’être concerné, et impliqué dans des rencontres intenses et qui comptent. On a beaucoup de travail à faire, mais on est content d’en être là ».

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Demar Derozan 42 34.8 49.5 33.3 85.5 0.8 4.2 5.0 4.8 2.2 0.8 0.4 2.2 26.3
Zach Lavine 39 34.0 48.7 40.8 86.8 0.3 4.5 4.8 4.2 2.8 0.6 0.4 1.6 24.9
Nikola Vucevic 39 33.2 43.4 33.2 74.1 2.0 9.3 11.3 3.5 1.7 1.0 1.2 2.3 16.5
Lonzo Ball 35 34.6 42.3 42.3 75.0 1.0 4.4 5.4 5.1 2.3 1.8 0.9 2.4 13.0
Coby White 28 27.2 43.6 35.1 81.1 0.3 2.6 2.9 2.6 1.3 0.6 0.3 2.3 12.7
Alex Caruso 28 27.7 42.9 34.5 81.4 0.9 3.0 3.9 3.9 1.4 1.9 0.4 2.4 8.4
Ayo Dosunmu 42 22.5 54.5 45.1 60.5 0.4 2.2 2.5 1.9 1.1 0.5 0.4 2.0 7.5
Patrick Williams 5 24.9 56.5 50.0 100.0 0.2 2.0 2.2 0.6 0.4 0.6 0.4 1.8 6.6
Derrick Jones 31 17.2 58.2 40.5 84.8 1.2 2.2 3.4 0.5 0.5 0.5 0.7 2.3 6.3
Javonte Green 30 22.3 50.0 36.4 78.6 1.5 2.7 4.2 1.0 0.6 0.9 0.4 2.1 5.8
Matt Thomas 23 12.3 43.0 43.9 69.2 0.1 1.1 1.2 0.6 0.3 0.3 0.0 0.5 4.7
Troy Brown, Jr. 35 16.6 41.1 32.4 77.3 0.6 2.4 3.1 1.3 0.5 0.6 0.1 1.1 4.5
Tyler Cook 12 12.8 64.3 0.0 71.4 1.0 2.5 3.5 0.2 0.5 0.3 0.2 1.8 4.2
Alfonzo Mckinnie 14 14.3 40.7 34.6 16.7 0.9 1.2 2.1 0.4 0.5 0.1 0.2 1.8 4.1
Malcolm Hill 6 12.8 44.4 27.3 66.7 0.8 0.8 1.7 0.5 0.2 0.2 0.0 1.7 3.8
Tony Bradley 33 12.0 56.5 0.0 76.5 1.3 2.8 4.1 0.6 0.7 0.2 0.7 1.4 3.5
Devon Dotson 11 7.7 47.8 22.2 55.6 0.1 0.7 0.8 1.4 0.5 0.1 0.0 1.0 2.6
Mac Mcclung 1 2.5 100.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 0.0 0.0 0.0 2.0
Marko Simonovic 9 3.9 26.7 20.0 72.7 0.6 0.6 1.1 0.0 0.2 0.1 0.1 0.7 1.9
Alize Johnson 16 7.5 52.2 0.0 57.1 1.0 1.2 2.2 0.5 0.5 0.2 0.0 0.9 1.8
Jordan Bell 1 2.0 0.0 0.0 0.0 1.0 0.0 1.0 0.0 0.0 1.0 0.0 2.0 0.0

A lire aussi