Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.62MIL1.49Pariez
  • IND2.03CHA1.79Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Evan Mobley prend du galon dans le dernier quart-temps

NBA – De retour depuis deux semaines, le rookie des Cavs continue d’impressionner par la justesse de son jeu et son QI basket, avec cette fois une capacité à briller à la passe dans le dernier acte.

Comme si de rien n’était, et comme ça avait déjà été le cas après son entorse au coude le mois précédent, Evan Mobley a retrouvé son rang après deux semaines d’absence dues au protocole sanitaire.

Sur ses neufs derniers matchs de retour, le troisième choix de la dernière Draft a compilé 17.8 points, 7.5 rebonds et 3.3 passes décisives en moyenne.

Le bouquet final

Non seulement l’intérieur continue ainsi de se montrer à son avantage mais a en plus développé une nouvelle capacité à trouver ses partenaires dans le dernier quart-temps sur ces derniers matchs, devenant ainsi le deuxième meilleur passeur des Cavs dans cette période, derrière Darius Garland.

« On a assez confiance en lui dans le fait qu’il va prendre la bonne décision quand le ballon est dans ses mains, non seulement de mon point de vue, mais aussi du point de vue de ses coéquipiers », a déclaré JB Bickerstaff après la victoire de Cleveland face à Utah. « Ses coéquipiers le recherchent lorsque les matchs sont serrés pour lui confier le ballon en raison de cette confiance. Et ça en dit long sur lui. Gagner cette confiance aussi rapidement est difficile à faire pour la plupart des rookies ».

Même si le match était déjà joué dans le dernier acte face à Utah, cette confiance s’est à nouveau illustrée, reposant sur des principes simples. Au poste bas, Evan Mobley cherche d’abord le un-contre-un. Dès que l’aide défensive se déclenche, il ressort alors le ballon pour un shooteur, de façon quasi-automatique.

Sur ses quatre passes décisives réussies dans le quatrième quart-temps, il a ainsi trouvé Kevin Love et Lauri Markkanen à 3-points de cette façon. Mais on l’a aussi vu distribuer un caviar pour son coéquipier finlandais depuis la tête de raquette, d’une passe à une main, ou délivrer une passe dans le trafic pour Darius Garland.

Le juste pli

Dans la fin de match précédente et bien plus serrée face aux Kings, il avait alors été précieux lorsque Darius Garland se retrouvait pris à deux. Le pivot a alors su faire les bonnes lectures pour trouver les joueurs ouverts. Sur ses deux derniers quatrièmes quart-temps, il a délivré 7 passes décisives.

« Il commence tout juste à jouer ce rôle. Il est tellement jeune, et a tellement d’atouts différents qu’il peut utiliser », a confié Darius Garland, qui voit en son coéquipier le candidat ultime pour le titre de rookie de l’année. « Si je lui donne le ballon au poste, je sais que ce sera soit un panier, soit un choix qui sera le bon. Si je reçois une prise à deux, c’est facile pour moi de lâcher le ballon pour qu’il puisse faire la bonne action. C’est vraiment fun de le regarder jouer. Quand il est sur le terrain, il bouge librement et il a un très bon toucher près du cercle. C’est le rookie de l’année à mes yeux. J’espère que d’autres personnes le verront ».

Alors que Collin Sexton et Ricky Rubio ne reviendront pas cette saison, la capacité d’Evan Mobley à se muer en créateur avec efficacité dans le quatrième quart-temps est une arme précieuse pour JB Bickerstaff.

« Plus vous avez de gars sur le parquet qui peuvent créer, mieux vous allez vous porter. Donc le fait de l’avoir avec nous, de connaître les endroits où vous pouvez lui donner le ballon, et de pouvoir l’associer à Darius, ça oblige les défenses à prendre des décisions difficiles ».

Evan Mobley Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2021-22 CLE 40 34 51.0 30.4 67.4 1.8 6.4 8.2 2.7 2.0 0.8 2.0 1.7 15.0
Total   40 34 51.0 30.4 67.4 1.8 6.4 8.2 2.7 2.0 0.8 2.0 1.7 15.0

A lire aussi