Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.62MIL1.49Pariez
  • IND2.03CHA1.79Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pat Connaughton prend du galon

NBA – Cantonné dans un rôle de « joker de luxe » jusque là, l’arrière/ailier a plus de responsabilités cette saison et répond présent.

Alors que les Bucks viennent de dépasser le premier quart de la saison, les champions en titre peuvent se féliciter d’avoir vu Pat Connaughton élever son niveau de jeu pour pallier les différentes absences.

Toutes ses stats sont en hausses et le joueur a également effectué un bond dans la hiérarchie de son équipe puisqu’il en est devenu le 6e meilleur marqueur (12.3 points par match, près du double par rapport à la saison dernière) et qu’il dispose du cinquième plus gros temps de jeu, pour la cinquième meilleure évaluation de l’effectif.

Une progression fulgurante sur le tir à 3-points

Après avoir été l’homme de l’ombre, celui qui donne un coup de boost à l’équipe en sortie de banc sur de courtes séquences, le joueur de 28 ans apprécie de montrer l’étendue de sa palette en attaque.

« Ça fait du bien », a-t-il déclaré. « C’est un peu ce sur quoi j’ai basé toute ma carrière. Il est évident que le lycée et l’université sont des niveaux de basket différents de ceux de la NBA, mais même si les statistiques au lycée et à l’université jouaient en ma faveur, il s’agissait vraiment de trouver des moyens de gagner des matchs, et je jouais à tous les postes nécessaires pour y parvenir. En NBA, c’est plus difficile de jouer ce rôle. Mais je suis bien tombé ici, j’ai trouvé un endroit où c’est un rôle qui est valorisé, et j’essaie de trouver des moyens d’avoir un impact sur la victoire à chaque match. Vous devez être une menace, que ce soit avec du « catch-and-shoot », en dribblant ou en créant pour mes coéquipiers. C’est là-dessus que j’ai accentué la progression de mon jeu ».

Parmi les nombreux points améliorés sur ce début de saison, on note son pourcentage à 3-points. Pat Connaughton n’a jamais pris autant de tirs extérieurs en carrière (6.4 tentatives par match), et n’a jamais shooté aussi bien, à 43% de réussite ! De quoi le placer en haut de la hiérarchie des meilleurs shooteurs de l’équipe, juste devant Grayson Allen. On retiendra notamment ses deux matchs à 7 paniers à 3-points réussis, son record en carrière.

« J’ai beaucoup travaillé dessus. J’ai dit que les assistants m’avaient beaucoup aidé. Je pense à Ben Sullivan, qui n’est plus avec nous et qui m’avait beaucoup aidé l’année dernière, et à mon ancien coéquipier Kyle Korver », a-t-il ajouté. « Il s’agit d’entrer dans une routine de répétition et de trouver des petites choses mentalement qui m’aident à rester dans le coup quand mes tirs ne sont pas bons ou quand ils ne rentrent pas, et quand ils rentrent, savoir pourquoi. C’est beaucoup de répétition, beaucoup de solutions à trouver. ».

Une polyvalence toujours précieuse

Ce qui fait la force de Pat Connaughton, c’est aussi son aspect « all around », sa capacité à avoir un impact sur un match d’une multitude de façons, et aussi en défense.

Au rayon des statistiques, il est ainsi le deuxième joueur de l’effectif qui conteste le plus de tirs (200, à égalité parfaite avec Bobby Portis), le troisième joueur qui dévie le plus de ballons, et il pointe également à près de 5 rebonds par match (4.8), son record en carrière.

« C’est important pour moi parce qu’il y a beaucoup de secteurs différents dans lesquels je peux avoir un impact et aider mon équipe à gagner. Cela m’aide à entrer sur le terrain », a-t-il rappelé. « Gagner et jouer, faire partie intégrante de l’équipe et de notre franchise, c’est un peu ce que j’ai toujours voulu faire. Donc tout ce que je peux faire, que ce soit en shootant, en défendant, en prenant des rebonds, en jouant dur, en allant au cercle, en jouant pour mes coéquipiers, chaque élément est important ».

Reste à savoir si ce niveau de jeu et cette influence resteront identiques avec le retour de Donte DiVincenzo.

Pat Connaughton Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2015-16 POR 34 4 26.5 23.8 100.0 0.3 0.6 0.9 0.3 0.2 0.1 0.3 0.0 1.1
2016-17 POR 39 8 51.4 51.5 77.8 0.3 1.1 1.3 0.7 0.6 0.2 0.4 0.1 2.5
2017-18 POR 82 18 42.3 35.2 84.1 0.4 1.5 2.0 1.1 1.5 0.3 0.5 0.3 5.4
2018-19 MIL 61 21 46.6 33.0 72.5 1.0 3.2 4.2 2.0 1.3 0.5 0.5 0.4 6.9
2019-20 MIL 67 19 45.5 33.1 77.5 0.9 3.3 4.2 1.6 1.0 0.4 0.8 0.5 5.4
2020-21 MIL 69 23 43.4 37.1 77.5 0.9 3.9 4.8 1.2 1.4 0.7 0.5 0.3 6.8
2021-22 MIL 46 28 47.3 40.4 81.1 0.7 3.9 4.5 1.4 1.3 1.0 0.7 0.3 10.5
Total   398 18 44.7 36.4 79.1 0.7 2.7 3.3 1.3 1.2 0.5 0.6 0.3 5.8

A lire aussi