NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CHA
PHI1:00
CLE
CHI1:00
DET
WAS1:00
IND
NYK1:00
MIA
MIL1:30
TOR
OKC1:30
HOU
BRO2:00
MEM
DAL2:00
MIN
UTH2:00
NOR
DEN2:00
GSW
POR4:00
SAC
ORL4:00
LAC
BOS4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.9PHI1.35Pariez
  • CLE1.56CHI2.27Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Coaching | L’intelligence de jeu collective des Warriors au service de leur défense

NBA – Golden State impressionne, tant en attaque qu’en défense en ce début de saison. Grâce en particulier à une vraie intelligence collective, illustrée par une séquence face à Chicago.

Récemment, Steve Kerr expliquait le succès de son équipe en ce début de saison par l’intelligence de jeu collective de son groupe. Troisième meilleure attaque de la ligue, derrière un Stephen Curry qui dynamite les défenses, les Warriors sont surtout la meilleure défense de ce début de campagne.

« On possède une très grande intelligence de jeu collective avec ce groupe » expliquait ainsi Steve Kerr. « Entre Andre (Iguodala), Belli (Nemanja Bjelica), Otto (Porter Jr.) et Gary (Payton II), on a fait venir des joueurs qui sentent vraiment bien le jeu. Les pièces du puzzle s’emboîtent, et c’est plaisant quand un puzzle prend forme. »

Avec seulement 98.9 points encaissés sur 100 possessions depuis le début de la campagne, les Warriors éteignent ainsi leurs adversaires alors que Steve Kerr assure qu’il ne demande rien d’exceptionnel à ses joueurs.

« Nous ne faisons rien de spécial par rapport à ce que font les autres équipes. Il se trouve juste que nous avons des joueurs très intelligents et que nous nous appuyons sur l’un des meilleurs défenseurs de l’histoire avec Draymond (Green). Nous avons la chance d’avoir des défenseurs très intelligents, c’est le principal. »

La meilleure illustration vient de cette séquence, mise en avant par Mo Dakhil sur Twitter. Lors du match entre les Bulls et les Warriors, Alex Caruso récupère le rebond et lance la contre-attaque.

Une défense étonnamment connectée à ce point de la saison

Le repli et toute la séquence défensive qui en découle vont illustrer à merveille l’intelligence collective de Golden State. Dans ce match, et globalement depuis le début de saison, on sent que les Warriors ont une volonté particulière de couper la ligne de fond, mais cela provoque une prise à deux sur DeMar DeRozan. Comme le rappelait Trae Young récemment, attirer deux joueurs est le but même du basket, afin de créer des décalages.

Chicago a donc un 4-contre-3 à jouer et la défense de Golden State doit rester liée pour couper les possibilités, en anticipant les prochaines options de passe. C’est ce que vont faire Andrew Wiggins, Jordan Poole et Draymond Green, en attendant le retour de Kevon Looney, qui vient à son tour couper la ligne de fond devant Zach LaVine.

Ce dernier finit par mettre le pied en touche alors qu’on remarque également le travail de Stephen Curry, qui avait bataillé pour passer devant Alize Johnson et ainsi éviter la passe sous le cercle, avant de se placer sur la ligne de passe dans le corner. Globalement, on fera difficilement mieux que cette séquence défensive collective de Golden State, tant tous les joueurs sont liés et réagissent à l’unisson pour couper les options de Chicago.

Évidemment, les Warriors ne défendent pas aussi bien durant l’ensemble de leurs matchs, mais ces séquences sont suffisamment fréquentes pour écœurer pas mal de monde… et surprendre, si tôt dans la saison.

A lire aussi