Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.25UTA1.57Pariez
  • MEM2.22LOS1.58Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Celtics ridiculisés pour la première d’Ime Udoka à domicile

NBA – Copieusement sifflés, les joueurs de Boston n’ont pas vu le jour, s’inclinant lourdement face à Toronto (83-115).

Nul doute qu’Ime Udoka avait imaginé une autre entrée en matière pour sa première au TD Garden comme « head coach ». Après une entame de saison encourageante, marquée par une défaite en double-prolongation sur les terres des Knicks, Boston s’est pris les pieds dans le tapis à l’occasion de la réception des Raptors.

Absents des débats au retour des vestiaires, les C’s ont encaissé un 33-17 dans un troisième quart-temps accompagné de huées de plus en plus insistantes. A l’arrivée, la défaite de 32 points d’écart face à une équipe Toronto (toujours privée de Pascal Siakam) fait tâche.

« J’ai dit au groupe qu’on n’aurait pas pu faire pire », a lâché Ime Udoka, qui n’a pas mâché ses mots en conférence de presse d’après-match, mettant en avant les deux chiffres clés du match : les 21 rebonds offensifs de Toronto et les 25 ballons perdus par Boston. « S’il y a une chose que je ne supporte pas en tant qu’entraîneur, c’est de se faire punir comme ça. J’ai le sentiment qu’ils nous ont défoncé, qu’ils nous ont surclassés, sur toutes les choses dont nous avions parlé ».

Une faillite collective

Face à une équipe en grande difficulté lors de son premier match à domicile perdu face à Washington deux jours plus tôt, Boston a peut-être pris cette rencontre à la légère comme l’a suggéré Jayson Tatum, à peine plus inspiré que Jaylen Brown (9 points à 3/13 au tir) avec ses 18 points et … 5 ballons perdus.

« Ce n’est pas drôle. Ce n’est pas plaisant à jouer, et je suis sûr que ce n’était pas amusant à regarder pour les fans. C’était dur. Pour notre premier match à domicile, nous ne voulions pas que ce soit comme ça. Nous étions trop détendus, nous n’avons pas joué assez dur. Ils venaient de perdre chez eux, nous aurions dû nous attendre à une réaction de leur part ».

Ime Udoka s’inclut, ainsi que son staff, parmi les responsables de cette fessée reçue face à cette formation dont on peine encore à déterminer le réel potentiel, à l’image des prestations réussies de Gary Trent Jr (20 points, 4 interceptions), Precious Achiuwa (15 points, 15 rebonds) et du rookie Scottie Barnes (25 points, 13 rebonds) aux côtés de la paire de leaders VanVleet-Anunoby plutôt discrète…

« Il ne faut pas réagir de manière excessive et paniquer. Nous allons rester ensemble et garder la tête haute. Je leur ai dit d’utiliser ces huées comme une motivation. Nous l’avons mérité, par la façon dont nous avons joué, et nous les coachs, pour ne pas avoir su correctement les préparer. Nous n’avons pas pris conscience de qui était Toronto. Peu importe qui ils ont dans leur roster, ils vont jouer avec la même intensité et nous n’avons pas été en mesure de leur répondre. ».

A lire aussi