NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
NYK
DEN19:00
BRO
CHI2:00
MIL
MIA2:00
DAL
MEM2:30
GSW
SAS2:30
POR
BOS4:00
SAC
LAC4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.7DEN2.1Pariez
  • BRO1.64CHI2.17Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Evan Fournier et les Knicks sans pitié avec le Magic

NBA – A +20 après un quart-temps, les hommes de Tom Thibodeau ont signé une deuxième victoire de suite sur le parquet du Magic (121-96) avec un nouveau record de franchise à la clé avec 24 paniers à 3-points inscrits.

Vainqueurs au bout de la nuit face à Boston pour leur « Opening night » au MSG, les Knicks ont confirmé cette nuit en réalisant une prestation solide, marquée par 24 paniers à 3-points inscrits (nouveau record de franchise).

Sous les yeux de Tracy McGrady, le suspense n’a guère duré longtemps puisque les New-yorkais ont pris 20 points d’avance dès le premier quart-temps, avec le trio Fournier-Walker-Randle pour donner le ton d’entrée sur trois paniers derrière l’arc. Après un dunk rageur de Julius Randle en transition, Evan Fournier a conclu le festival d’un nouveau missile lointain pour boucler le premier acte (16-36).

Les renforts en sortie de banc de Derrick Rose, Immanuel Quickley et Alec Burks (quatre paniers à 3-points chacun) ont permis à New York de maintenir le pied sur l’accélérateur. La réponse de la triplette Hampton-Ross-Wagner de loin n’a pas vraiment changé la donne, les Knicks pointant à +30 à la pause après un ultime dunk de Mitchell Robinson, servi sur un plateau par Julius Randle (35-65).

L’écart a ainsi grimpé jusqu’à +34 au retour des vestiaires sur un dunk de Julius Randle, cette fois mis sur orbite par Evan Fournier (35-69). Suffisant pour voir venir et gérer jusqu’à la fin sans se faire peur, même si le Magic a trouvé un peu de rythme par la suite.

Evan Fournier s’est fait un plaisir d’accompagner Julius Randle au scoring avant de passer le relais à la « second-unit », emmenée notamment par un Obi Toppin incisif. Après Quentin Grimes, c’est Derrick Rose qui a mis le 24e et dernier panier à 3-points de cette soirée réussie pour les Knicks, repartis de Floride avec une victoire de 25 points (96-121).

CE QU’IL FAUT RETENIR

Le nouveau record à 3-points des Knicks. Un adversaire qui se cherche et une entame qui a rapidement mis tout le monde en confiance (10/17 de loin pour débuter), tels sont les éléments qui ont servi de base au nouveau record de franchise scellé par les hommes de coach Thibodeau cette nuit avec 24 paniers lointains inscrits (sur 54 tentatives). Mentions spéciales pour les artilleurs Derrick Rose (4/6), Evan Fournier (4/9), Alec Burks (4/7) et Immanuel Quickley (4/8), auteurs d’un joli 16/30 à eux quatre !

Le retour gagnant d’Evan Fournier. Le Français effectuait son retour en Floride, sur le parquet d’une franchise où il a joué de 2014 à 2021 avant d’être tradé à Boston en milieu de saison dernière. Après avoir réussi un gros match face aux Celtics, sa prestation était attendue. Et comme mercredi soir, il a tenu son rôle de lieutenant principal de Julius Randle au scoring, signant 18 points en 27 minutes derrière les 21 points de son intérieur.

Le Magic a du pain sur la planche. Particulièrement en défense, Orlando ayant débuté sa saison par deux revers avec 123 et 121 points encaissés. Le Magic avait déjà eu du mal à tenir sur la durée, à San Antonio. Cette nuit, il n’aura fallu qu’un quart-temps aux Knicks pour trouver la faille. En attaque aussi, les bonnes séquences ont été trop courtes pour espérer inverser la tendance. Les 18 ballons perdus n’ont pas aidé.

TOPS/FLOPS

Julius Randle. Le patron de cette équipe new-yorkaise a encore montré la voie et a tenu son rôle de leader le temps de ses 30 minutes passées sur le parquet. Avec encore une fois une palette assez large, en étant dominateur près du cercle tout en étant capable de sanctionner les errements adverses à mi-distance ou à 3-points. Auteur de 21 points et 10 rebonds, il termine à 3 passes du triple-double.

Derrick Rose. Peut-être le symbole de la soirée, dans la façon dont les Knicks ont écrasé le Magic. Durant ses 24 minutes de présence sur le terrain, New York a ainsi passé 34 points de plus que son adversaire. Comme un poisson dans l’eau en sortie de banc, D-Rose a joué juste, en se faisant plaisir (12 points à 4/6 à 3-points) et en faisant plaisir aux autres (7 passes décisives).

Jalen Suggs. Le rookie a rapidement été dans le dur et le contexte du match ne l’a pas aidé à se libérer. S’il a signé un triste 0/6 de loin, pour terminer à 4/17 au tir, le cinquième choix de la dernière Draft s’est accroché, allant chercher ses points près du cercle et en arrachant 7 rebonds. Ses 8 passes décisives atténuent aussi un peu son match difficile.

AMBIANCE

Est-ce le processus de reconstruction du Magic qui n’emballe pas encore ses fans, où la présence massive de sympathisants new-yorkais dans les tribunes, toujours est-il que les Knicks ont pu bénéficier de précieux (et bruyants) soutiens dans l’enceinte de l’Amway Center, avec des fans qui ont vibré à chaque coup d’éclat de l’équipe adverse. « C’était comme un match à la maison », a confirmé Evan Fournier après le match. « C’est fou, j’ai joué tellement de fois dans cette salle, et j’ai eu le sentiment de jouer à la maison ce soir ». Franchise unique, les Knicks sont bel et bien de retour.

LA SUITE

Les deux équipes se retrouvent pour la revanche dès ce dimanche, en terre new-yorkaise cette fois.

Magic / 96 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
F. Wagner 34 6/12 4/5 0/0 1 3 4 0 1 0 3 0 -8 16 11
W. Carter Jr. 30 3/7 1/4 3/4 2 9 11 4 3 1 1 1 -12 10 21
M. Bamba 34 6/9 3/5 0/0 0 10 10 1 1 1 1 2 -8 15 25
C. Anthony 32 3/14 2/7 2/2 0 2 2 6 3 1 4 0 -20 10 4
J. Suggs 32 4/17 0/6 6/6 4 3 7 8 2 2 2 0 -4 14 16
I. Brazdeikis 8 0/1 0/1 0/0 0 1 1 1 1 0 0 0 -2 0 1
R. Lopez 13 2/3 0/0 1/1 1 3 4 1 0 0 0 0 -19 5 9
M. Wagner 13 2/6 1/5 1/1 0 2 2 0 4 0 3 0 -8 6 1
R.J. Hampton 20 3/6 2/3 0/0 1 3 4 2 2 0 2 0 -10 8 9
T. Ross 24 4/8 4/7 0/1 0 1 1 1 1 0 2 0 -34 12 7
Total 33/83 17/43 13/15 9 37 46 24 18 5 18 3 96
Knicks / 121 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. Randle 30 9/16 2/6 1/2 0 10 10 7 3 2 4 0 +24 21 28
M. Robinson 28 3/5 0/0 0/0 4 5 9 0 5 0 1 0 +4 6 12
K. Walker 22 4/8 3/5 0/0 0 0 0 1 1 1 1 1 -2 11 9
E. Fournier 27 5/12 4/9 4/5 0 2 2 3 2 2 2 0 +16 18 15
R. Barrett 25 3/8 0/5 1/3 1 6 7 3 1 1 2 1 +12 7 10
J. Sims 10 1/1 0/0 0/0 0 4 4 0 1 1 0 0 +15 2 7
O. Toppin 23 5/8 2/4 1/5 0 2 2 2 3 2 0 1 +14 13 13
W. Selden 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -2 0 0
K. Knox II 4 0/0 0/0 0/0 0 0 0 1 1 0 1 0 -7 0 0
D. Rose 24 4/8 4/6 0/0 0 0 0 7 1 0 0 0 +34 12 15
M. McBride 3 0/3 0/2 0/0 0 0 0 0 0 0 0 1 -7 0 -2
A. Burks 18 4/7 4/7 0/0 0 2 2 7 1 0 0 0 +20 12 18
I. Quickley 20 5/10 4/8 2/2 1 1 2 3 0 1 0 0 +11 16 17
Q. Grimes 5 1/2 1/2 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -7 3 2
Total 44/88 24/54 9/17 6 32 38 34 19 10 11 4 121