Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI1.06ORL8.7Pariez
  • MIA1.3DEN3.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

James Harden et Steve Nash, les « jumeaux » des Nets

NBA – Avec Mike D’Antoni pour jouer les entremetteurs, Steve Nash et James Harden ont appris à s’apprécier pour le plus grand bonheur de Brooklyn.

Il y a une sorte de filiation du côté des Nets entre James Harden et Steve Nash. Les deux anciens MVP ont atteint les sommets individuels sous la coupe de Mike D’Antoni, et aujourd’hui, le premier joue sous les ordres du second. Et pour unir leurs talents, c’est D’Antoni « himself » qui était assis la saison passée sur le banc de Brooklyn dans un rôle de super conseiller.

« Leurs points communs, c’est que ce sont deux talents incroyables » résume l’ancien coach des Nets et des Rockets dans The Athletic. « Ils font partie des meilleurs joueurs de l’histoire à leur poste, et ils font même partie des meilleurs joueurs de l’histoire tout court. »

Pour James Harden, lui et Steve Nash « sont des jumeaux, mais simplement de couleurs différentes », tandis que Kevin Durant assure qu’ils sont « issus du même moule ». Ce que Mike D’Antoni nuance : « Steve devait davantage le faire par sa vision du jeu et en plaçant les joueurs avec agilité, alors que James peut le faire simplement en vous fonçant dessus. »

Du sérieux… en s’amusant

Adversaires sur le terrain, James Harden et Steve Nash ont dû apprendre à se connaître, et le courant est vite passé.

« J’ai rapidement été attiré par sa personnalité » raconte Steve Nash. « Il a une grande passion pour le jeu. Il se donne vraiment à fond. Il prend le basket très au sérieux, mais il l’apprécie aussi, il s’amuse, et donc c’est le genre de personne pour qui je peux consacrer beaucoup de temps. C’est comme ça que j’étais. J’étais très, très concentré, je voulais gagner, j’aimais la compétition, j’aimais faire partie d’une équipe, mais en même temps, j’aimais en profiter, m’amuser et rire. Nous sommes donc semblables de ce point de vue, et je l’apprécie. Je pense qu’il a eu un impact incroyable sur le groupe en dehors du parquet, également, et c’est important pour moi. »

Sur le plan technique, Steve Nash se met dans la peau de son meneur.

« Lorsqu’il a le ballon en main, qu’il observe le terrain, j’ai l’impression de voir ce qu’il voit. Je vois ce qu’il analyse, il anticipe, il regarde les angles, il lit la défense et il est non seulement capable de prendre la bonne décision, mais il peut aussi aller un peu plus loin et jouer avec la défense avec des angles, du timing et toutes ces choses. Je peux clairement m’identifier à son jeu. Nous sommes des joueurs différents, mais sur cet aspect, le fait de jouer, d’améliorer ses coéquipiers, de leur donner des opportunités de s’épanouir, nous partageons définitivement cela dans notre jeu. »

Diriger sans être dirigiste

Que pense James Harden de cette collaboration ? « Steve observe le jeu à un niveau différent. Pendant l’été, il m’appelle, je l’appelle et nous évoquons les pistes pour nous améliorer. Il a cette communication permanente avec moi, du genre :  ‘Je sais que tu as vu ça, mais regarde peut-être ça la prochaine fois’. Ce sont des choses comme ça qui permettent à quelqu’un d’avoir un autre regard en permanence sur ce qui se passe et sur ce que je peux faire de mieux, et au final, cela va améliorer notre équipe. »

Mais ce que ne veut pas Steve Nash, c’est brider son meneur All-Star et être trop directif. Il s’agit de placer le curseur au bon endroit.

« Pour moi, c’est comme s’il y avait une raison à tout » conclut Steve Nash. « Qu’est-ce qu’on essaie de tirer de ce vidéo, de cette action ou de ce schéma ? Parce que parfois, on peut se dire que c’est trop aléatoire ou trop négligeable pour ajouter un élément à la réflexion de quelqu’un. Restons plutôt à l’écart de cela. Parfois, on peut se dire que c’est un point important : ‘Je pense que cet angle est plus important que cet angle ; c’est une action différente ; cela crée un schéma totalement différent pour la défense…’ Il n’y a pas de modèle défini et il est vraiment important de penser, de se mettre à la place du sportif. Comment puis-je avoir un impact positif sur eux au lieu de les surcharger, de les embrouiller, d’ouvrir des discussions ? Je pense que c’est une partie de l’entraînement qui est vraiment importante. »

James Harden Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2009-10 OKC 76 23 40.3 37.5 80.8 0.6 2.6 3.2 1.8 2.6 1.1 1.4 0.3 9.9
2010-11 OKC 82 27 43.6 34.9 84.3 0.5 2.6 3.1 2.2 2.5 1.1 1.3 0.3 12.2
2011-12 OKC 62 31 49.1 39.0 84.6 0.5 3.6 4.1 3.7 2.4 1.0 2.2 0.2 16.8
2012-13 HOU 78 38 43.8 36.8 85.1 0.8 4.1 4.9 5.8 2.3 1.8 3.8 0.5 25.9
2013-14 HOU 73 38 45.6 36.6 86.6 0.8 3.9 4.7 6.1 2.4 1.6 3.6 0.4 25.4
2014-15 HOU 81 37 44.0 37.5 86.8 0.9 4.7 5.7 7.0 2.6 1.9 4.0 0.7 27.4
2015-16 HOU 82 38 43.9 35.9 86.0 0.8 5.3 6.1 7.5 2.8 1.7 4.6 0.6 29.0
2016-17 HOU 81 36 44.0 34.7 84.7 1.2 7.0 8.1 11.2 2.7 1.5 5.7 0.5 29.1
2017-18 HOU 72 35 44.9 36.7 85.8 0.6 4.8 5.4 8.8 2.4 1.8 4.4 0.7 30.4
2018-19 HOU 78 37 44.2 36.8 87.9 0.9 5.8 6.6 7.5 3.1 2.0 5.0 0.7 36.1
2019-20 HOU 68 37 44.4 35.5 86.5 1.0 5.5 6.6 7.5 3.3 1.8 4.5 0.9 34.3
2020-21 * All Teams 44 37 46.6 36.2 86.1 0.8 7.1 7.9 10.8 2.3 1.2 4.0 0.8 24.6
2020-21 * BRK 36 37 47.1 36.6 85.6 0.8 7.7 8.5 10.9 2.4 1.3 4.0 0.8 24.6
2020-21 * HOU 8 36 44.4 34.7 88.3 0.6 4.5 5.1 10.4 1.8 0.9 4.3 0.8 24.8
2021-22 BRK 19 35 41.4 37.8 89.4 1.0 6.6 7.6 9.2 2.4 1.4 4.9 0.7 20.7
Total   896 34 44.4 36.4 85.9 0.8 4.7 5.5 6.6 2.6 1.6 3.7 0.6 25.0