Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI1.05ORL9.15Pariez
  • MIA1.3DEN3.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Bob Pettit, ambassadeur « honoré » pour les 75 ans de la NBA

NBA – L’ancienne gloire des années 50 figure aux côtés de Dirk Nowitzki, Magic Johnson, Clyde Drexler et Oscar Robertson pour cette année anniversaire particulière pour la ligue.

La NBA a nommé cinq ambassadeurs à l’occasion de ses 75 ans d’existence. Un quintet qui fera l’objet d’une présentation particulière à l’occasion du prochain All-Star Game à Cleveland, et dont Bob Pettit fait donc partie. À 88 ans, le Hall of famer, qui a fait toute sa carrière aux Hawks (à Milwaukee, puis à Saint-Louis) entre 1954 et 1965, est considéré comme l’une des premières stars de l’histoire de la NBA, après George Mikan et Bob Cousy.

À l’occasion de la présentation de ce cinq de légende également composé de Dirk Nowitzki, Magic Johnson, Clyde Drexler et Oscar Robertson, Bob Pettit a pu faire part de sa reconnaissance.

« Je suis honoré d’être un ambassadeur. Je suis très heureux d’avoir l’opportunité de représenter la NBA. Le All-Star est un événement assez important, un moment très significatif étant donné que c’est le 75e anniversaire de la ligue, et cinq d’entre nous ont été sélectionnés pour être ambassadeurs. J’ai hâte d’y être », a-t-il ainsi déclaré.

Témoin historique de l’évolution du basket et de la NBA

Champion NBA en 1958, deux fois MVP de la saison en 1956 et 1959, onze fois All-Star (en onze ans), Bob Pettit, qui a tourné à plus de 26 points, 16 rebonds et 3 passes décisives en carrière, est également un témoin de l’incroyable évolution de ce jeu et de la ligue, qui est devenue l’une des plus importantes dans le monde du sport professionnel.

« Lorsque je jouais, le jeu était différent à bien des égards. Nous n’avions pas de tir à 3-points. Il n’y avait que huit équipes dans la ligue et environ 80 joueurs. À certains moments, nous n’avions plus que huit joueurs, juste pour économiser de l’argent. Pour certains propriétaires, c’était leur vie. C’était tout ce qu’ils faisaient. Ils vivaient et mouraient avec le basket », a-t-il ajouté. « Le jeu a tellement progressé aujourd’hui en ce qui concerne les médias et toute l’excitation, le nombre croissant de joueurs et d’équipes dans la ligue. Je pense que le basket a continué à se développer, et dans le bon sens, et que nous y sommes pour quelque chose. Je suis arrivé dans la ligue en 1954 et c’était une période intéressante pour moi. Les déplacements étaient totalement différents, en voiture, en bus ou en train. Le quotidien était beaucoup plus difficile, mais c’était tout aussi agréable. Je n’échangerais pour rien au monde mes onze années passées en NBA ».

Bob Pettit a également eu une pensée pour les stars de son époque qu’il verrait parfaitement briller dans la NBA d’aujourd’hui. Voilà l’éternel duel entre générations une fois de plus relancé !

« Certains des joueurs contre lesquels j’ai joué, seraient de grands joueurs dans la ligue aujourd’hui. Bill Russell, Wilt Chamberlin, Oscar Roberston, Jerry West, Elgin Baylor. Ces gars étaient de merveilleux joueurs de basket. Ils pouvaient jouer n’importe quand, n’importe où, et être encore des superstars aujourd’hui. C’était un jeu différent, mais nous avons toujours eu, je pense, de très grands joueurs. Et je n’ai pas parlé de Bob Cousy et d’autres qui, je crois, auraient aussi pu être de très grands joueurs aujourd’hui ».

Tags →