Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.28UTA1.55Pariez
  • MEM2.22LOS1.58Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pas de Markelle Fultz ni de Jonathan Isaac à la reprise pour Orlando

NBA – Tous deux victimes d’une rupture d’un ligament croisé du genou, le meneur et l’ailier fort d’Orlando ne seront pas remis à temps pour le premier match de saison régulière de leur club.

Si le président du club, Jeff Weltman, n’a pas voulu donner de date, The Athletic assure que Markelle Fultz et Jonathan Isaac ne seront pas disponibles pour le premier match de la saison régulière du Magic, le 20 octobre.

Les deux joueurs d’Orlando ont subi une rupture d’un ligament croisé du genou, en janvier 2021 pour le meneur, en août 2020 pour l’ailier. Mais aucun n’est donc prêt à l’approche de la campagne. Surtout que le club floridien a décidé de ne rien presser, l’équipe n’ayant pas vraiment d’objectif à court terme avec un groupe très jeune.

« Ces deux gars ont été, comme on peut s’y attendre si l’on connait notre équipe, implacables dans leur approche », a expliqué Jeff Weltman. « Ils ont travaillé au quotidien. Ils ont tous les deux l’air très bien. Je ne vais pas m’étendre sur les délais. Pour moi, en tant que profane, c’est là que je ne veux pas de contretemps, je ne veux pas revenir vers vous (la presse) et dire : ‘Ecoutez, il y a un problème’. Pour l’instant, ils continuent de progresser dans leur rééducation comme prévu et ils font des progrès. Non seulement ils ont franchi tous les obstacles du point de vue du calendrier, mais ils se sont améliorés (sur le terrain). Ils sont meilleurs. Donc je félicite notre staff, à la fois les préparateurs physiques et le staff technique, d’avoir utilisé ce temps de manière productive. »

Sans Markelle Fultz ni Jonathan Isaac, mais aussi Michael Carter-Williams, qui sera titulaire pour Jamahl Mosley ?

« Je pense qu’il est un peu tôt pour dire dans quelle direction nous allons aller avec le cinq majeur, l’effectif et les rotations », a répondu le nouvel « head coach » du club. « Nous voulons d’abord que cette première partie du camp d’entraînement commence, juste pour que nous puissions voir à quoi ressemblent les différentes combinaisons. »

A lire aussi