NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
PHI
DET1:00
WAS
ATL1:00
CHI
NYK2:00
HOU
UTH2:00
DAL
SAS2:30
GSW
MEM4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI1.14DET5.75Pariez
  • WAS2.2ATL1.65Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Les Rockets agréablement surpris par leurs emplettes de la Draft

NBA – Alors que la majorité des franchises abordent la « free agency » avec appréhension, les Rockets peuvent quant à eux se réjouir de leurs mouvements opérés en pleine soirée de la Draft.

La reconstruction des Rockets a pris un nouveau tournant jeudi dernier. En sélectionnant Jalen Green, Alperen Sengun, Usman Garuba et Josh Christopher au premier tour de la Draft, respectivement aux 2e, 16e, 23e et 24e positions, la franchise texane a récupéré quatre gros talents, aux profils très différents les uns des autres.

Initialement, Houston ne possédait pourtant « que » trois choix au premier tour. Mais son GM, Rafael Stone, n’a pas hésité à en récupérer un quatrième. Et, ce, pour finalement disposer de quatre nouveaux joueurs à fort potentiel, tous âgés de seulement 19 ans. Et possiblement appelés à contribuer dès la saison prochaine.

« Nous avons sélectionné beaucoup de joueurs, car nous estimons qu’ils sont tous très, très talentueux », expliquait-il au Houston Chronicle. « Ils sont déjà capables de faire certaines choses et, selon moi, des aspects de leur jeu démontrent qu’ils sont déjà de bons joueurs NBA. Et, compte tenu de leur âge, c’est très excitant, car je pense qu’ils se trouvent à un stade où vous pouvez encore vraiment vous améliorer. »

Jalen Green, futur visage de la franchise ?

Principale tête d’affichage de ce quatuor de rookies texans : Jalen Green, le 2e choix de la Draft 2021. Attendu depuis plusieurs semaines chez les Rockets, l’arrière passé cette année par l’Ignite Team, en G-League, ne peut qu’être ravi d’atterrir dans l’équipe de son grandi ami, Kevin Porter Jr.

Et son nouveau dirigeant est, lui aussi, enchanté par l’arrivée d’un joueur plein d’ambitions, au profil déjà « NBA ready ».

« Jalen [Green] est quelqu’un de particulièrement privilégié », livrait ainsi Rafael Stone. « C’est un magnifique athlète, il court juste plus vite que les autres et il est athlétique de manière super utile. Ce n’est pas que du saut, ce n’est pas raide, mais c’est très fluide. Il saute incroyablement haut et il peut également dribbler ou shooter. En temps normal, les personnes aussi athlétiques ne sont pas aussi habiles, car elles s’appuient simplement sur leurs qualités athlétiques. Nous estimons donc que cette combinaison de compétences font de lui un prospect incroyablement excitant. Et c’est ce qui le rend si attractif. »

Et, au-delà des seules qualités de basketteur de Jalen Green, ce sont ses qualités humaines et de compétiteur qui attirent davantage le GM de Houston.

« Sa passion pour le basket le démarque [de tous les autres joueurs draftés] », jugeait Rafael Stone. « C’est quelque chose qui me séduit particulièrement chez lui. Il fait son travail, c’est un rat des gymnases. J’ai eu la chance de pouvoir passer suffisamment de temps avec lui pour confirmer personnellement cette impression. Et la seule chose que je demande, c’est que nous obtenions un maximum d’efforts de sa part, ce dont je suis convaincu. »

Alperen Sengun, un MVP encore en chantier

En 16e position, les Rockets ont ensuite pu sélectionner indirectement Alperen Sengun, en passant un accord avec le Thunder pour que la franchise de l’Oklahoma ne le leur envoie, en échange de deux futurs choix au premier tour (Pistons, Wizards), cependant très protégés.

Ce pivot turc de 2m08, élu MVP de la Turkish League en 2021, avec 19.2 points, 9.4 rebonds, 2.5 passes, 1.7 contre et 1.3 interception de moyenne, est ainsi doté d’une belle expérience du monde professionnel. Bon rebondeur, très doué offensivement, notamment au poste bas, il devra cependant beaucoup travailler défensivement et au shoot, afin de viser mieux qu’un simple rôle de rotation en NBA.

Et ce sont probablement ces deux faiblesses qui ont coûté à Alperen Sengun cette place dans le Top 10 de la Draft, qu’il était susceptible de décrocher.

« C’est déjà un joueur accompli, quelqu’un d’unique, qui ne joue pas vraiment comme les autres », analysait Rafael Stone, au sujet de l’ancien joueur de Besiktas. « Il est très habile et ne sait pas faire qu’une seule chose. Il a le potentiel pour devenir spécial, son plafond est plus élevé que celui de beaucoup de joueurs. Et c’est excitant. Nous ne pensions pas qu’il serait encore disponible en 23e position, donc nous avons fait preuve d’agressivité pour monter et le récupérer. »

Usman Garuba, le « meilleur défenseur du monde, hors NBA » ?

Autre prospect européen prometteur mais limité d’un côté du terrain, et qui a finalement chuté à la Draft, Usman Garuba a quant à lui été appelé par Adam Silver en 23e position. En effet, contrairement à Alperen Sengun, l’intérieur espagnol est un solide défenseur, qui pèche principalement en attaque, en raison d’un shoot irrégulier et encore fragile.

Joueur d’équipe par excellence, celui qui se trouve actuellement avec la « Roja » aux Jeux Olympiques de Tokyo saura à coup sûr se frayer une place dans la rotation de Stephen Silas, loin d’être gravée dans le marbre, grâce à son expérience, son intensité physique et, évidemment, ses qualités défensives.

« C’est le meilleur défenseur du monde, hors NBA », estimait carrément Rafael Stone, concernant Usman Garuba. « Il va pouvoir défendre sur un pivot, mais également sur un meneur. Il est perturbant, il peut contrer des tirs, capter des rebonds. Il peut vraiment devenir influent de ce côté du terrain. Quant à son jeu offensif, il est un peu plus en phase de développement, mais son shoot a progressé ces deux dernières années. »

Josh Christopher, un feu follet à apprivoiser

Dernier de ces quatre néo-rookies à avoir été sélectionné par Houston, en 24e choix : Josh Christopher. Comme Jalen Green, l’ex-pensionnaire de l’université d’Arizona State évolue à l’arrière. Et, comme Jalen Green, il n’est jamais aussi à l’aise qu’en attaque, où son explosivité et son sens du scoring peuvent faire des dégâts.

Mais la différence entre les deux joueurs se reflète majoritairement dans leurs aptitudes défensives actuelles, Josh Christopher étant notamment handicapé par une mauvaise lecture du jeu et des situations de « pick-and-roll », en défense. Même s’il semble avoir la capacité de limiter la casse, physiquement.

« Josh [Christopher] est quelqu’un de dynamique avec le ballon entre les mains », confiait Rafael Stone, à propos de l’intéressé. « C’était l’un des meilleurs joueurs de la cuvée en transition, si ce n’est le meilleur. Jalen [Green] et Josh sont les deux joueurs que j’ai le plus apprécié admirer en situation de contre-attaque. Et, en plus de ça, Josh a le potentiel pour devenir un vrai bon défenseur sur l’homme. »

Prochaine étape : la Summer League

Au final, au moment de dresser le bilan de la Draft 2021 des Rockets, le GM de la franchise est sans équivoque : c’est une surprenante et franche réussite.

« Je pense que ça s’est encore mieux passé qu’espéré. Je veux dire, nous étions très intéressés par [Alperen] Sengun mais je n’aurais pas été très optimiste quant à sa venue chez nous, si vous m’aviez posé la question [avant la Draft]. Tout ne se passe pas toujours comme prévu, mais nous sommes vraiment très, très excités vis-à-vis de ce groupe. »

Les bases du renouveau texan sont donc posées et, désormais, place à la Summer League de Las Vegas (8-17 août) pour ces différents rookies. À l’exception, probablement, d’Usman Garuba, puisqu’il se trouve toujours à Tokyo, avec l’Espagne.

A lire aussi