Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.82PHI1.96Pariez
  • OKL4.65GOL1.18Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Ayo Dosunmu, un enfant de Chicago aux Bulls

Draft 2021 – Certes choisi par Chicago, sa ville natale, Ayo Dosunmu n’a que très peu apprécié de descendre jusqu’au 38e choix. L’ancien d’Illinois est déjà revanchard !

Avec ses 20 points, 6 rebonds et 5 passes de moyenne pour sa troisième saison à la fac d’Illinois, Ayo Dosunmu pensait sélectionné au premier tour. Mais il a dû patienter beaucoup plus longtemps qu’espéré.

Projeté entre la fin du premier tour et le début du second dans les Mock Draft, il aura finalement dû attendre le 38e choix avant de pouvoir se lever de sa chaise en direction de la scène au Barclays Center. Dans son malheur, il a eu la chance d’être sélectionné par les Bulls, l’équipe de sa ville natale. Un sacré lot de consolation.

« Je sais que je suis un talent digne du premier tour », affirme-t-il sur NBC. « Mais on ne sait jamais ce qui peut se passer. Le destin a voulu que je joue pour ma ville et c’est ce que je vais faire. Je l’accepte volontiers et j’en suis reconnaissant. »

« Il n’y a pas 37 joueurs qui sont meilleurs que moi dans cette Draft »

Cela dit, comme le veut l’adage à cette période de l’année, Ayo Dosunmu va arriver revanchard en NBA. Il n’arrive pas à croire qu’il a été snobé pendant si longtemps durant la soirée. Comme de nombreux joueurs avant lui, il a noté à l’encre indélébile toutes les équipes qui lui ont tourné le dos.

« Mes amis et ma famille savent quel est mon talent. Ils savent qu’il n’y a pas 37 joueurs qui sont meilleurs que moi dans cette Draft. Quand j’ai été choisi par Chicago, ma ville natale, ils ont pris conscience de la motivation que j’aurai et avec laquelle je vais jouer. Je vais définitivement essayer de prouver que beaucoup d’équipes ont commis une erreur. Mais Chicago, ma ville, n’en a pas commise. Je suis impatient de commencer à travailler. »

Après avoir constamment progressé sur ses trois années universitaires, Ayo Dosunmu se sent prêt à contribuer pour les Bulls. Meneur capable d’aller jusqu’au cercle, il aura un bon mentor en la personne de Zach LaVine. L’arrière All-Star, actuellement en pleins JO, lui a tout de même envoyé un petit message de bienvenue.

« Ma capacité à créer du jeu, mon énergie, ce sont des choses qui peuvent se traduire en NBA. Ma capacité de scoreur aussi. Je vais continuer à progresser dans tous les domaines de mon jeu », conclut Ayo Dosunmu. « Après avoir été drafté, Zach m’a envoyé un message et m’a félicité. Je sais que je vais bien m’intégrer parce que je suis un compétiteur et je sais que j’ai des qualités de relationnel. Je suis impatient de commencer. »

Tags →
A lire aussi