NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Stephen Curry mise sur une finale Utah – Philadelphie

NBA – Le double MVP a digéré le contrecoup de l’élimination des Warriors aux portes des playoffs et regarde désormais son frère évoluer avec Philly qu’il voit atteindre la finale NBA.

Privé de playoffs pour la deuxième année consécutive, Stephen Curry prend le temps de se ressourcer en famille. À l’occasion de la dernière touche apportée à la rénovation d’un playground local, projet auquel il a participé en famille, notamment en compagnie de sa femme, le meneur des Warriors s’est exprimé sur cette campagne 2021.

Stephen Curry a tâché de relativiser la situation globale, même s’il sait aussi qu’il vit ses dernières années de basketteur de haut niveau, à 33 ans.

« Nous avons conscience d’être privilégiés par ce que nous pouvons faire dans la vie. Avec la pandémie et le fait que le championnat ne dure pas aussi longtemps que prévu, cette période est très bien sur le plan  de l’équilibre. Mais je sais que pour moi, le ballon ne va encore rebondir que pendant un certain temps », a-t-il reconnu.

A son tour de supporter son frère

Pour l’aider à garder le moral en attendant le début de la saison prochaine, Stephen Curry peut se satisfaire d’avoir terminé à la troisième place de la course au MVP, derrière Nikola Jokic et Joel Embiid. « Chaque fois que vous terminez dans le Top 3 ou le Top 5, vous savez que vous avez réussi une bonne saison », a-t-il glissé.

La frustration de l’élimination aux portes des playoffs après une défaite à domicile face à Memphis a pris un peu de temps. Mais Stephen Curry n’a pas zappé la « postseason » et regarde la suite des festivités avec attention.

« Je ne suis pas du genre à éteindre la télé parce que je ne joue pas », a-t-il ajouté. « Ce premier match de la série entre Memphis et Utah a été difficile, parce que je m’imaginais, mentalement et physiquement, en train de jouer. Une fois que c’est passé, je me suis senti mieux. J’aime regarder et jouer, le pack complet ».

Les rôles ont changé le temps et cette fois, c’est à lui de supporter son frère, Seth Curry, bien engagé avec les Sixers et qu’il voit aller jusqu’en finale, face à Utah. « Je suis un pseudo-fan des Sixers maintenant ! », a-t-il lancé. Avec Seth Curry MVP des Finals pour le venger ? « On va écrire l’histoire », a-t-il ajouté avec un grand sourire.

Viendra peut-être ensuite l’heure des Jeux Olympiques ? Pour l’heure, le fils de Dell Curry botte encore en touche. « Je suis littéralement à 50-50. Je dois probablement me décider dans les deux prochaines semaines ».

Stephen Curry Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2009-10 GOS 80 36 46.2 43.7 88.5 0.6 3.9 4.5 5.9 3.2 1.9 3.0 0.2 17.5
2010-11 GOS 74 34 48.0 44.2 93.4 0.7 3.2 3.9 5.8 3.2 1.5 3.1 0.3 18.6
2011-12 GOS 26 28 49.0 45.5 80.9 0.6 2.8 3.4 5.3 2.4 1.5 2.5 0.3 14.7
2012-13 GOS 78 38 45.1 45.3 90.0 0.8 3.3 4.0 6.9 2.5 1.6 3.1 0.2 22.9
2013-14 GOS 78 37 47.1 42.4 88.5 0.6 3.7 4.3 8.5 2.5 1.6 3.8 0.2 24.0
2014-15 GOS 80 33 48.7 44.3 91.4 0.7 3.6 4.3 7.7 2.0 2.0 3.1 0.2 23.8
2015-16 GOS 79 34 50.4 45.4 90.7 0.9 4.6 5.4 6.7 2.0 2.1 3.3 0.2 30.1
2016-17 GOS 79 33 46.8 41.1 89.8 0.8 3.7 4.5 6.6 2.3 1.8 3.0 0.2 25.3
2017-18 GOS 51 32 49.5 42.3 92.1 0.7 4.4 5.1 6.1 2.2 1.6 3.0 0.2 26.4
2018-19 GOS 69 34 47.2 43.7 91.6 0.7 4.7 5.4 5.2 2.4 1.3 2.8 0.4 27.3
2019-20 GOS 5 28 40.2 24.5 100.0 0.8 4.4 5.2 6.6 2.2 1.0 3.2 0.4 20.8
2020-21 GOS 63 34 48.2 42.1 91.6 0.5 5.0 5.5 5.8 1.9 1.2 3.4 0.1 32.0
Total   762 34 47.7 43.3 90.7 0.7 3.9 4.6 6.5 2.4 1.7 3.1 0.2 24.2

A lire aussi