NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
MIL42
BRO38
DEN
PHO2:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • DEN2.26PHO1.7Pariez
  • ATL2.32PHI1.64Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Quand Tyronn Lue jouait les mentors pour Jordan Clarkson

NBA – Opposé à Utah en demi-finale de conférence, le coach des Clippers a eu l’occasion de constater le chemin parcouru par l’arrière du Jazz qu’il avait eu sous ses ordres à Cleveland.

 

« L’intensité va augmenter, à près de 100 %. Ils vont savoir tout ce que tu fais, connaître chaque aspect de ton jeu, et tu vas devoir être capable de jouer sans réfléchir, sous un rythme élevé ». Je lui ai juste dit ‘sois toi-même’… et je pense que ça l’a aidé, deux ans plus tard, quand je vois la façon avec laquelle il est performant en ce moment ».

Tyronn Lue se souvient encore des conseils qu’il avait prodigués à Jordan Clarkson alors que ce dernier, fraîchement débarqué à Cleveland en févier 2018 au sein de l’équipe de LeBron James, s’apprêtait à disputer sa première campagne de playoffs en NBA.

Leur histoire commune remonte en fait à quelques années auparavant, lorsque Tyronn Lue, originaire du Missouri, s’était penché sur le cas du Jordan Clarkson qui s’illustrait alors sous le maillot des Tigers du Missouri (2013-2014). Deux ans plus tard lors de la Summer League de Las Vegas, c’est lui qui s’est présenté au joueur des Lakers. C’est à partir de là que leurs échanges ont été plus réguliers, avant même que les deux ne se retrouvent à Cleveland sur la fin de saison 2017-2018.

Un échec formateur à Cleveland

L’acclimatation de Jordan Clarkson aux Cavs ne s’est pas faite d’un claquement de doigts, et l’arrière a notamment souffert lors de sa première campagne de playoffs en carrière, finissant par sortir de la rotation de son coach en finale NBA, perdue 4-0 face aux Warriors.

Si l’expérience n’a pas toujours été rose, Jordan Clarkson a pu compter sur Tyronn Lue pour le soutenir à chaque instant et contribuer à faire de lui ce qu’il est devenu aujourd’hui, le meilleur sixième homme de la ligue et une arme redoutable au sein du dispositif de Quin Snyder.

« Il m’avait retiré de la rotation et m’avait dit : « Nous allons aller dans cette autre direction ». Il a parlé de sacrifice et de trouver soi-même sa voie. Je l’ai compris et je l’ai énormément respecté pour ça. J’étais un peu immature, pas vraiment prêt pour ces moments. J’ai beaucoup travaillé, mais pour beaucoup de ces choses, il faut travailler plus intelligemment, comprendre vraiment les efforts que ça nécessite (…). Ça a été une expérience énorme pour moi en terme d’apprentissage et T-Lue a fait un super boulot à me parler, me pousser et m’inciter à garder la tête haute alors que je souffrais et que je vivais des playoffs difficiles ».

Pas de cadeaux le temps d’une série

Jordan Clarkson sait ainsi ce qu’il doit à son ancien coach, qu’il affronte en ce moment dans une série acharnée face aux Clippers. Une situation forcément étrange pour les deux acteurs lorsque leurs regards se sont croisés lors du Game 1 remporté sur le fil par Utah.

« Il m’a parlé de tout ça, comment se comporter pendant les playoffs, comment bouger pendant les playoffs, ce qu’il faut faire, trouver une routine », a-t-il énuméré. « C’est strictement de la compétition, et ça fait bizarre de le voir de l’autre côté alors que c’est quelqu’un qui compte pour moi en dehors de cette série. Ty Lue m’a toujours parlé, envoyé des SMS, il était de bon conseil avant même qu’il ne soit à Cleveland. Quand je l’aperçois en ce moment, je sais qu’il fait lui aussi partie du processus qui m’a amené où je suis aujourd’hui ».

Trois ans plus tard, alors qu’il vient de fêter ses 29 ans, Jordan Clarkson évolue à un autre niveau de confiance. Plutôt productif face aux Grizzlies (18.6 points en moyenne par match), le tout nouveau « Sixth Man of the Year » savait que la tâche allait être plus compliquée face aux Clippers de son « ex mentor ». Et ça a été le cas puisque le joker du Jazz a shooté à 6/18 aux tirs.

Il a toutefois apporté sa contribution en plantant six paniers à 3-points, dont un missile important dans le dernier quart-temps, « le tir le plus important » de sa carrière, a-t-il indiqué ensuite. Un moment que Tyronn Lue a vécu de manière mitigée comme il l’a résumé après le Game 1. « D’un côté, je veux qu’il fasse bonne figure, mais de l’autre, je veux qu’il perde », a-t-il ainsi glissé avec le sourire. Rendez-vous ce soir pour le Game 2 !

Jordan Clarkson Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2014-15 LAL 59 25 44.8 31.4 82.9 1.0 2.3 3.2 3.5 1.9 0.9 1.6 0.2 11.9
2015-16 LAL 79 32 43.3 34.7 80.4 1.2 2.8 4.0 2.4 2.1 1.1 1.7 0.1 15.5
2016-17 LAL 82 29 44.5 32.9 79.8 0.6 2.4 3.0 2.6 1.8 1.1 2.0 0.1 14.7
2017-18 * All Teams 81 23 45.1 35.2 80.0 0.7 2.0 2.7 2.7 1.3 0.7 1.6 0.1 13.9
2017-18 * LAL 53 24 44.8 32.4 79.5 0.8 2.2 3.0 3.3 1.2 0.7 1.8 0.1 14.6
2017-18 * CLE 28 23 45.6 40.7 81.0 0.5 1.6 2.1 1.7 1.6 0.7 1.1 0.1 12.6
2018-19 CLE 81 27 44.8 32.4 84.4 1.0 2.3 3.3 2.4 1.4 0.7 1.7 0.2 16.8
2019-20 * All Teams 71 24 45.4 36.8 83.6 0.7 1.9 2.6 1.9 1.5 0.7 1.4 0.2 15.2
2019-20 * UTH 42 25 46.2 36.6 78.5 0.7 2.1 2.8 1.6 1.8 0.7 1.4 0.2 15.6
2019-20 * CLE 29 23 44.2 37.1 88.4 0.7 1.7 2.4 2.4 1.1 0.6 1.3 0.3 14.6
2020-21 UTH 68 27 42.5 34.7 89.6 0.7 3.3 4.0 2.5 1.6 0.9 1.7 0.2 18.4
Total   521 27 44.3 34.3 82.7 0.8 2.4 3.3 2.6 1.7 0.9 1.7 0.1 15.3

 

A lire aussi