Matchs
NBA hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND1.66CHA2.28Pariez
  • BOS1.75WAS2.13Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dennis Schröder et les Lakers viennent à bout de l’équipe B du Jazz en prolongation

Emmenés par Dennis Schröder, Kentavious Caldwell-Pope et Andre Drummond, tous auteurs d’au moins 25 points, les Lakers sont parvenus à s’imposer après prolongation (127-115) face au Jazz, certes privé de Mike Conley, Donovan Mitchell et Rudy Gobert.

Sur le papier, ce choc entre les Lakers et le Jazz n’en avait que le nom, compte tenu de l’avalanche de joueurs blessés (ou mis au repos) de chaque côté : LeBron James, Anthony Davis, Donovan Mitchell, Rudy Gobert et Mike Conley, pour ne citer qu’eux. Il n’empêche que les deux équipes se sont livrées un super duel offensif, qui s’est décidé en prolongation.

Dans le premier quart-temps, Lakers et Jazz se sont très vite tirés la bourre au tableau d’affichage, malgré un horaire de match inhabituel et ces différentes absences. Particulièrement adroits à 3-points, les Californiens et les Mormons se sont ainsi rendus coup pour coup pendant douze minutes, tandis que Dennis Schröder, Andre Drummond, Bojan Bogdanovic et Ersan Ilyasova (5/5 à 3-points !) ont alimenté la marque à tour de rôle (35-34).

Les 3-points pleuvent de tous les côtés

Dans le second quart-temps, si l’adresse est quelque peu retombée, Los Angeles et Utah ont ensuite continué d’artiller sans hésiter derrière l’arc. Ce mano-a-mano s’est globalement poursuivi jusqu’à la mi-temps, et c’est notamment le coup de chaud de Kentavious Caldwell-Pope, chirurgical à 3-points, qui a permis aux « Purple & Gold » de virer en tête à la pause, malgré les arabesques de leur ancien joueur, Jordan Clarkson (65-62).

Au retour des vestiaires, Dennis Schröder et Andre Drummond ont rapidement appuyé sur l’accélérateur pour donner une dizaine de points d’avance aux Lakers. Toujours à coup de 3-points, Bojan Bogdanovic, Joe Ingles et Ersan Ilyasova ont alors tenté de ramener le Jazz dans la partie, sans succès.

Il faut dire que Kyle Kuzma et Alex Caruso, actifs en défense et auteurs de quelques paniers opportuns en attaque, ont aidé les champions en titre à ne pas baisser le pied pour conserver un écart significatif (94-82).

Dans le dernier quart-temps, une claquette tout en férocité de Montrezl Harrell a ensuite eu le mérite de réveiller Utah, qui a infligé un 15-0 à Los Angeles ! Jordan Clarkson puis Joe Ingles se sont parfaitement relayés lors du « run » de leur équipe, pendant que l’attaque californienne s’est déréglée.

Dennis Schröder veille au grain

Mais dans le « money-time », les hommes de Frank Vogel ont remis le bleu de chauffe en agressant le cercle, pour résister aux 3-points adverses. Sous pression après des réussites de Royce O’Neale et Jordan Clarkson, Dennis Schröder a pris ses responsabilités, allant notamment arracher la prolongation sur un « layup », à 4 secondes de la fin (110-110) !

Et dans cette prolongation, les Lakers n’ont laissé aucune chance au Jazz, dominé 17-5 en cinq minutes et qui a vu son adresse s’effondrer. Ce sont tantôt Dennis Schröder, Andre Drummond, Kyle Kuzma et Kentavious Caldwell-Pope qui ont mis les leurs à l’abri, que ce soit à 3-points, aux lancers-francs ou avec des paniers dans la peinture (127-115). En mode « showtime », l’irrésistible Dennis Schröder en a d’ailleurs profité pour délivrer une merveille de passe dans le dos en contre-attaque, comme pour sceller le sort de cette partie.

Dennis Schröder, justement, a été l’homme fort de Los Angeles ce soir. En témoignent ses 25 points, 6 rebonds et 8 passes, tandis que Andre Drummond (27 points, 8 rebonds) et Kentavious Caldwell-Pope (25 points, à 5/12 à 3-points) ont également été précieux pour les champions en titre.

Dans le camp d’en face, ce sont Jordan Clarkson (27 points), Joe Ingles (20 points, 14 passes) et Ersan Ilyasova (20 points, à 6/8 à 3-points) qui ont été les plus en vue pour Utah.

[box boxscore_170421_lal-uth]

A lire aussi