Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.06CHI1.8Pariez
  • IND1.15OKL5.9Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Accueilli comme un prince, Mario Hezonja réalise son « rêve » en signant au Panathinaikos

L’ancien joueur des Blazers, coupé en début de saison par les Grizzlies, n’avait pas trouvé de point de chute en NBA. Il effectue donc son retour en Europe.

Fumigènes, gâteau d’anniversaire et foule en délire scandant des « Super Mario ». Le jour de ses 26 ans, Mario Hezonja a été accueilli comme une superstar par les fans du Panathinaikos. Alors que des rumeurs l’envoyaient au CSKA Moscou, l’ailier a donc fait une croix sur la NBA et a finalement rejoint le club grec.

Une institution du basket européen, vainqueur à six reprises de l’EuroLeague, qu’il voit comme sa « famille. J’étais impatient de venir et rejoindre cette équipe. C’était un souhait depuis des années et il se réalise. Un rêve devient réalité. »

Le joueur croate n’a pas oublié l’année où il avait remporté l’Euroleague juniors, en 2011, avec le club croate KK Zagreb. Au même moment, « le Panathinaikos avait remporté son titre à Barcelone (son dernier trophée dans la compétition européenne) et je l’avais célébré avec les fans. »

https://twitter.com/mariohezonja/status/1364981787693309952

« Pour moi, il n’y avait que le Panathinaikos, poursuit le joueur, sur son choix de destination. Le Panathinaikos est comme une religion ici. Ils l’ont mérité, ils ont tout gagné et pour moi, leurs fans sont les meilleurs du monde. Je les remercie pour leur amour. J’ai joué dans beaucoup d’équipes mais ce sont les plus fanatiques. »

En signant l’ancien joueur de Barcelone, le club grec s’offre ainsi un renfort de choix alors que l’équipe occupe la queue du classement du championnat européen actuel.

Mario Hezonja quitte ainsi la NBA sans avoir réussi à s’y imposer. Malgré son statut de 5e choix de la Draft 2015, l’ailier a signé trois saisons irrégulières avec le Magic, avant de rejoindre les Knicks, puis les Blazers sans davantage d’éclat. Plus récemment impliqué dans l’échange en triangle autour d’Enes Kanter, il n’avait pas été conservé par Memphis.

En plus de 300 apparitions NBA, il a tourné à 7 points de moyenne.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |