NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
PHI
DAL1:00
BRO
ORL1:30
NYK
SAC1:30
MEM
LAC2:00
DEN
WAS3:00
MIL
NOR3:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI1.52DAL2.62Pariez
  • BRO1.22ORL4.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

L’attaque des Bulls en nets progrès cette saison

Derrière Zach LaVine qui progresse en tant que leader, les Bulls se construisent graduellement un système d’attaque intéressant et attrayant avec Billy Donovan.

Après leur victoire à Dallas pour clore un « road trip » difficile sur la côte Ouest, à 2 victoires et 4 défaites, les Bulls retrouvaient leur parquet hier soir pour la réception des Rockets. Ce retour à domicile leur a permis de confirmer leur regain avec une belle victoire collective, marquée par 7 joueurs à 10 points ou plus.

« Dans l’équipe, on dit toujours qu’il faut mettre la balle à l’intérieur pour obtenir de bons tirs. Amenons le ballon en bas et essayons de créer une bonne situation à partir de là », expose Billy Donovan sur NBC Sports. « Comme je le disais dès novembre dernier, j’ai envisagé ce groupe comme une équipe qui va devoir bouger le ballon, couper, et générer des tirs collectivement. Je pense qu’on a les qualités pour le faire et par la suite on pourra devenir une bonne équipe offensive. »

En utilisant alternativement Wendell Carter Jr. mais aussi Lauri Markkanen, ou encore Thaddeus Young et Daniel Gafford pour la seconde unité, en tant que points de fixation à l’intérieur, les Bulls peuvent ainsi libérer de l’espace pour leurs extérieurs, au premier titre desquels, Zach LaVine, auteur de 33 points à 11/16 aux tirs.

« On a une grosse force de frappe en attaque », reprend l’arrière. « On commence tous à apprendre les bienfaits de bouger le ballon. Je pense personnellement avoir été meilleur pour choisir mes moments pour tirer et savoir quand passer et faire bouger le ballon. Les gars aussi commencent à le faire. C’est plaisant. »

Impliquer tout le monde

À l’image de Ryan Arcidiacono qui retrouve du temps de jeu après avoir été mis à l’écart (pour raisons sanitaires), Chicago dispose de joueurs capables de soutenir Zach LaVine, leur leader en formation.

« Mon idée est de jouer comme ça », explique Billy Donovan. « Si on peut avoir cinq ou sept gars qui sont à 10 points ou plus à chaque match, ça implique tout le monde. Le ballon va trouver le joueur ouvert et les gars vont tirer plus en confiance. »

Cette confiance en hausse se ressent notamment chez Lauri Markkanen. L’ailier fort finlandais a pour le coup été l’auteur du 3-points qui a scellé le sort des Rockets, servi par Zach LaVine. « Je n’ai pas hésité une seule seconde », commentait d’ailleurs ce dernier. « J’ai fait la lecture de jeu. »

Quand le ballon passe de main en main et que chacun se sent impliqué, les Bulls peuvent devenir une équipe redoutable. Alors qu’ils étaient la 29e attaque de NBA l’an passé (105.8 points sur 100 possessions), les Bulls sont à la 14e place sur ce début de saison (110.7) et même la 7e sur les huit derniers matchs (115.6).

« Zach sait maintenant qu’il va faire ses stats. Il va avoir ce qu’il voudra à travers le match car il a très souvent le ballon entre les mains », ajoute Thaddeus Young. « La question est de savoir s’il peut nous impliquer et nous rendre actif au fur et à mesure du match pour l’aider ? Et il y arrive plutôt bien. »

Zach Attack

L’ancien voltigeur de UCLA et des Wolves en a sa claque de jouer des saisons vides de sens, sans playoffs au bout du compte. Malgré les blessures et les conséquences néfastes de la pandémie, il veut désormais faire gagner ses Bulls !

« L’an dernier, je lui disais tout le temps de nous laisser l’aider pendant le match. Et ensuite, en dernier quart, c’est à toi de jouer. On ne veut pas te fatiguer dans les trois premiers quarts car c’est en quatrième qu’on a besoin de toi », poursuit Thaddeus Young. « Il arrive bien maintenant à exécuter les systèmes et faire les bonnes lectures de jeu et les bonnes passes. Quand il distribue et qu’il n’y a pas de prise à deux, il sait alors qu’il peut battre n’importe qui en un-contre-un. »

Sous la houlette de Billy Donovan qui a bien remis les choses à plat, les Bulls commencent à devenir une équipe au jeu attrayant. Avec un banc solide et des vétérans qui complètent bien la jeunesse des Coby White, Wendell Carter Jr. et Patrick Williams, Chicago veut faire bloc autour de sa star montante, Zach LaVine.

« Son envie de gagner a passé un cap. Il fait plus de vidéos, il parle plus aux gars pour savoir où il peut leur donner le ballon. Après un entraînement l’autre jour, il parlait à Lauri et Wendell pour discuter de leur pick & roll. Il est en train de prendre de la maturité pour devenir un gagneur », conclut Denzel Valentine. « Il veut passer au niveau supérieur. On sait tous qu’il peut scorer, qu’il est un grand joueur, proche du niveau All-Star. Mais il veut maintenant montrer qu’il peut être un gars qui fait gagner son équipe aussi. »

Actuellement à 6 victoires pour 8 défaites, la route est encore longue pour les Bulls. Mais une place dans les dix premiers de la conférence Est serait déjà un bon pas en avant. Pour disputer le « play in »…

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |