Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Patty Mills et Rudy Gay mettent un coup d’accélérateur fatal aux Blazers

Grâce à une grosse activité de son banc, qui a fait la différence à l’entame du dernier quart-temps, San Antonio s’est imposé avec autorité sur le parquet des Blazers (125-104).

Respectivement 5e et 6e de leur conférence avant la rencontre, Blazers et Spurs s’affrontent dans un match qui s’annonce serré, entre deux équipes aux dynamiques comparables. Le principal bémol est à mettre du côté des locaux, privés pour la première fois de la saison de CJ McCollum.

L’absence de l’arrière ne se fait pourtant pas énormément ressentir tant son remplaçant dans le cinq, Rodney Hood, compense bien. Quasiment invisible depuis le début de la saison, l’arrière connaît une solide entame de rencontre. Et se livre à un duel à distance, et à mi-distance, pas vraiment attendu avec LaMarcus Aldridge.

Ce dernier, dans une moindre proportion, connaît lui aussi un début de saison sans étincelle. Mais ce soir, « LMA » a envie de briller sur son ancien parquet, dans ses espaces habituels, en tête de raquette, à cinq mètres, notamment. Pour le servir, DeMar DeRozan, auteur d’un match d’une très grande propreté. C’est lui qui attire le deuxième défenseur après l’écran, le plus souvent un Enes Kanter en retard, pour mieux servir son intérieur.

DeMar DeRozan, distributeur en chef

Ses 11 passes sont sa meilleure marque de la saison et un bon moyen de noter que l’ancien joueur des Raptors réalise jusqu’ici son meilleur exercice en carrière dans ce domaine. La relation entre les deux All-Stars fonctionne parfaitement et Patty Mills vient apporter son grain de sel avec une entrée en jeu remarquée. Après un premier quart-temps disputé et agréable (28-32), les visiteurs prennent les devants (40-49).

Portland veut répondre avec son banc mais les shooteurs ne sont pas en réussite, à l’image d’Anfernee Simons ou surtout de Gary Trent Jr. (1/9 aux tirs). Seul Carmelo Anthony tire son épingle du jeu pour accompagner les efforts de Hood, et bien évidemment de Damian Lillard. À la pause, les deux équipes restent proches (54-59) mais San Antonio fait clairement meilleure impression avec ses 19 passes décisives pour 25 tirs réussis.

Le troisième acte est marqué par la montée en puissance de Damian Lillard. Alors que son équipe se retrouve de nouveau reléguée à une dizaine de points, il profite des écrans de Kanter pour envoyer un missile proche du logo puis accélérer pour accéder au cercle. Pas toujours heureux dans son tir longue distance, le meneur va chercher ses points sur la ligne. Mais grâce aux fixations de DeRozan, qui trouve Rudy Gay sous le cercle par exemple, San Antonio garde la tête (82-87) avant les 12 dernières minutes.

Une différence énorme au niveau bancs

Tout se joue là, quand le banc des Spurs prend à nouveau le dessus sur celui d’en face. Sévèrement cette fois. Sortie d’écran pour Patty Mills à 3-points, boum ! Fixation de Dejounte Murray, pas loin du triple-double, pour Rudy Gay dans le corner à 3-points, boum aussi ! Même action quelques secondes plus tard, encore boum ! Les Spurs prennent feu en rentrant leurs sept premières tentatives à 3-points dans ce quart-temps !

Aux côtés des snipers en chef, Patty Mills et Rudy Gay, citons l’impact de Jakob Poeltl, décisif avec ses 6 rebonds offensifs, 3 contres et son opportunisme en attaque. Avec son activité, pas même besoin de ressortir LaMarcus Aldridge du frigo dans ce dernier quart-temps. Simons, Melo puis Lillard tentent bien de réagir derrière l’arc, Portland vient de subir un coup de bambou spectaculaire en quelques minutes (91-106).

La machine Spurs est beaucoup trop bien huilée, et adroite, en cette fin rencontre pour être inquiétée. Terry Stotts le comprend bien en sortant ses titulaires à trois minutes du terme.

Victoire autoritaire des Spurs (8v-6d) qui se déplacent sur le parquet des Warriors mercredi. Les Blazers (8v-6d) reçoivent les Grizzlies, le même soir, dans le cadre d’une double confrontation.

Trail Blazers / 104 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
R. Covington 29 4/8 1/5 0/0 0 3 3 1 5 3 1 0 9 11
D. Jones Jr. 30 2/4 0/2 1/3 1 4 5 1 1 2 0 3 5 12
E. Kanter 27 4/8 0/0 1/1 2 6 8 5 2 0 1 0 9 17
D. Lillard 36 10/23 3/10 12/12 0 3 3 6 2 1 5 1 35 28
R. Hood 25 9/14 2/6 1/1 0 2 2 2 0 1 3 0 21 18
C. Anthony 26 6/13 2/3 0/0 0 3 3 2 2 2 1 1 14 14
H. Giles III 15 1/2 0/0 0/0 1 2 3 1 1 0 1 0 2 4
K. Blevins 4 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
N. Little 9 0/2 0/1 1/2 1 3 4 0 1 0 0 0 1 2
G. Trent Jr. 21 1/9 0/3 0/0 3 0 3 1 0 0 1 0 2 -3
A. Simons 15 2/7 2/5 0/0 0 0 0 1 1 0 0 1 6 3
Total 39/90 10/35 16/19 8 26 34 20 15 9 13 6 104
Spurs / 125 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. DeRozan 32 6/9 0/0 8/8 1 5 6 11 0 2 4 0 20 32
K. Johnson 25 3/6 1/4 3/4 0 4 4 1 2 0 2 0 10 9
L. Aldridge 24 10/17 0/1 2/2 0 2 2 1 0 1 1 1 22 19
D. Murray 32 4/9 1/3 0/0 0 9 9 11 3 0 1 1 9 24
L. Walker IV 28 2/7 1/5 0/0 0 5 5 2 4 0 2 0 5 5
T. Lyles 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
R. Gay 24 8/17 5/8 0/0 3 4 7 1 1 1 0 0 21 21
J. Poeltl 22 5/7 0/0 1/2 6 1 7 1 4 0 2 3 11 17
P. Mills 24 8/11 5/7 0/0 0 1 1 1 1 0 0 0 21 20
T. Jones 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
D. Vassell 26 2/7 2/5 0/0 2 4 6 4 2 2 0 0 6 13
Total 48/90 15/33 14/16 12 35 47 33 17 6 12 5 125

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |