Matchs
hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Un joueur de plus dans l’effectif ? Les coaches sont partagés

La NBA pourrait autoriser le recrutement d’un joueur de plus pour éviter que des matches soient reportés et soulager la rotation de certaines équipes.

La NBA discute actuellement avec le syndicat des joueurs de la possibilité d’ajouter un 19e joueur dans chaque effectif. Il s’agirait d’un « two-way contract », et ça permettrait, en cette période de pandémie, de donner plus de chances aux équipes de présenter au moins huit joueurs en tenue. C’est aussi un moyen de faire davantage tourner alors que le calendrier actuel impose des cadences infernales.

En interne, les avis restent pourtant partagés. « Personnellement, je pense que c’est une super idée » estime Steve Clifford, le coach du Magic, interrogé par The Athletic. « Vu qu’on joue avec un calendrier condensé, plus on a de joueurs, mieux c’est. Quand on voit des équipes jouer avec huit joueurs seulement, le nombre de minutes augmente, et je pense que c’est difficile. C’est difficile de gérer les matches, et c’est difficile de gérer les équipes sur une période prolongée. Je sais que, chez nous, on va jouer onze matches avant d’avoir deux jours de repos de suite. C’est différent pour tout le monde, mais c’est juste, et je pense qu’un joueur de plus serait une très bonne idée. »

Un joueur de plus, c’est un risque de plus de contamination ?

Pour Brad Stevens, il y a moins d’enthousiasme mais le coach de Boston reconnaît que ça peut être utile. « Tant qu’on ne revit pas l’expérience de cette semaine, et, je touche du bois, qu’on n’a pas trop de blessés, je ne sais pas comment cette place supplémentaire pourrait avoir un impact chez nous. Mais je pense vraiment que le bénéfice sera pour les équipes qui doivent traverser des périodes avec beaucoup de joueurs en moins. »

Quant à Luke Walton, il est encore plus mitigé sur l’intérêt d’ajouter un joueur dans un effectif. « L’avantage, c’est qu’on ajoute un joueur de plus. L’inconvénient, c’est qu’on ajoute une personne de plus en déplacement, et c’est une personne de plus qui interagit avec les autres au quotidien. Plus un groupe est réduit, moins on a de chances d’avoir des cas… Mais vu comment ça se passe en ce moment, il y a rarement entraînement, et quand c’est le cas, beaucoup d’équipes n’ont même pas assez de joueurs pour s’entraîner. Globalement, c’est compliqué. »

Actuellement, les franchises sont autorisées à avoir 18 joueurs dans leur effectif, dont deux « two-way contract ».

Les Blazers et les Suns ont débuté la saison avec 17 joueurs, et on imagine que ce débat les concerne peu puisqu’ils ont déjà un « joker » qu’ils n’utilisent pas.

LEXIQUE

Two-way contract : Conçu pour créer une nouvelle passerelle entre la NBA et la G-League, ce type de contrat permet à chaque équipe de s’attacher les services d’un ou deux joueurs supplémentaires, pour les faire évoluer principalement dans leur franchise de ligue de développement affiliée mais aussi jusqu’à 45 jours en NBA. Cette année, cette limite est transformée en 50 apparitions sur la feuille de match.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |