NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Steven Adams, le retour de l’enfant chéri d’OKC

Coqueluche du public durant ses sept saisons avec le Thunder, Steven Adams revenait à Oklahoma City pour la première fois depuis son transfert.

Ce n’est malheureusement pas sous les hourras des fidèles du Thunder que Steven Adams aura été accueilli pour son retour à Oklahoma City. Mais la bande-son pré-enregistrée, et le clip vidéo préparé pour l’occasion, auront tout de même fait leur petit effet sur le pivot néo-zélandais.

« C’était bizarre de revenir ici [en tant qu’adversaire] et c’est vrai que je ne fais pas vraiment dans le sentiment mais c’était bien de recevoir cet accueil. J’ai toujours une grande affection pour cette ville et ses fans qui ont toujours été supers avec moi. Au fur et à mesure des années passées ici, j’ai appris l’histoire d’Oklahoma City et la manière avec laquelle on m’a accueilli était géniale. J’ai ressenti beaucoup de gratitude et de fierté. »

Après sept ans de bons et loyaux services pour la franchise d’OKC, qui l’avait drafté à sa sortie de Pittsburgh en 2013 (en 12e choix, comme son numéro de maillot), Steven Adams entrait pour la première fois de sa carrière dans la ‘Peake, mais du côté des visiteurs. Forcément étrange pour lui, mais aussi pour beaucoup de membres du Thunder.

« Steven incarne notre franchise de nombreuses manières, avec sa personnalité, sa compétitivité », commentait Mark Daigneault avant ces retrouvailles. « Tous les joueurs qui arrivent ici et portent ce maillot y voient une signification. Un grande partie de cette identité vient de joueurs comme Steven. On va l’accueillir à bras ouverts mais on ne lui donnera rien de facile. »

« J’ai eu l’impression d’avoir envoyé le ballon du mauvais côté »

Malheureusement pour OKC, le pivot kiwi a pesé de tout son poids dans la peinture avec 14 points et 10 rebonds et les Pelicans se sont facilement imposés après avoir compté jusqu’à 33 points d’avance.

« C’est super de pouvoir le revoir ici », a repris Coach Daigneault après le match. « Il a laissé une empreinte très forte, qui va rester bien plus longtemps que ses [sept] années ici. C’était triste pour tout le monde dans la franchise de le voir partir mais il en a marqué l’histoire, comme d’autres joueurs avant lui. »

Si Hamidou Diallo regrettait à juste titre que les fans ne puissent pas être là pour lui réserver un accueil triomphal, Steven Adams préférait en rire.

L’ancien ‘Stache Bro’ est une légende locale à OKC et il devrait le rester pour longtemps.

« Mais à part ça, c’était vraiment bizarre à l’entre-deux car j’ai récupéré le ballon et l’ai envoyé du côté de la Nouvelle Orléans, et dans ma tête, comme je suis si habitué aux couleurs du Thunder, mon cerveau n’a pas percuté, et j’ai eu l’impression d’avoir envoyé le ballon du mauvais côté. C’était un de ces moments de flottement et puis, après coup, je me suis souvenu que ce sont bien mes partenaires, et tout allait bien. »

L’hommage vidéo du Thunder

Le double-double du Kiwi à OKC

Steven Adams Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2013-14 OKC 81 15 50.3 0.0 58.1 1.8 2.4 4.1 0.5 2.5 0.5 0.9 0.7 3.3
2014-15 OKC 70 25 54.4 0.0 50.2 2.8 4.6 7.5 0.9 3.2 0.5 1.4 1.2 7.7
2015-16 OKC 80 25 61.3 0.0 58.2 2.7 3.9 6.7 0.8 2.8 0.5 1.1 1.1 8.0
2016-17 OKC 80 30 57.1 0.0 61.1 3.5 4.2 7.7 1.1 2.4 1.1 1.8 1.0 11.3
2017-18 OKC 76 33 62.9 0.0 55.9 5.1 4.0 9.0 1.2 2.8 1.2 1.7 1.0 13.9
2018-19 OKC 80 33 59.5 0.0 50.0 4.9 4.6 9.5 1.6 2.6 1.5 1.7 1.0 13.9
2019-20 OKC 63 27 59.2 33.3 58.2 3.3 6.0 9.3 2.3 1.9 0.8 1.5 1.1 10.9
2020-21 NOP 33 28 61.5 0.0 44.3 4.0 4.9 8.9 2.1 1.9 0.9 1.5 0.6 8.0
Total   563 27 59.0 9.1 55.1 3.5 4.2 7.7 1.2 2.6 0.9 1.4 1.0 9.7

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |