Matchs
hier
Matchs
hier
TEA150
LEB170
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Après la claque, le déclic pour les Bucks ?

Sévèrement battus à New York deux jours plus tôt, les coéquipiers de Giannis Antetokounmpo ont réagi avec un match référence sur le parquet de Miami, leur bourreau des derniers playoffs.

Il y a des soirs comme ça. Des soirs où tout joue en votre faveur, où le cercle semble plus large que d’habitude, avec l’impression de pouvoir marquer les yeux fermés. « Ils lanceraient leur coach qu’il tomberait dans le cercle », aurait imagé un Jacques Monclar au meilleur de sa forme.

« Il arrive parfois que les dieux du basket soient avec vous, et c’est probablement ce qui s’est passé pour nous ce soir », a confirmé Mike Budenholzer à ESPN, qui n’a fort heureusement pas été utilisé comme missile de fortune par ses joueurs, mais a ainsi passé une soirée des plus tranquilles dans la victoire historique des Bucks 144 à 97 sur le parquet de Miami, soit la plus large victoire à l’extérieur jamais enregistrée par les Bucks.

29 paniers à 3-points, nouveau record à battre

Deux jours après avoir reçu une déculottée au Madison Square Garden (130-110), il fallait au moins ça pour remettre les points sur les i.

Les satisfactions ont donc été nombreuses dans le camp des Bucks, à commencer par le fait d’avoir profité de l’occasion pour laver l’affront de leur élimination en demi-finale de conférence des derniers playoffs face au Heat.

Mais ce qui restera aussi de cette soirée, c’est le nouveau record de paniers à 3-points réussis sur un match avec 29 tentatives converties ! Le précédent record avait été établi par les Rockets sur le parquet de Phoenix le 7 avril 2019 (27 paniers inscrits).

Donte DiVincenzo (5/6), Jrue Holiday (6/10) et Khris Middleton (4/5) ont été les plus productifs dans l’exercice. Puis à six minutes de la fin, c’est le rookie Sam Merrill qui a permis aux siens de sceller le nouveau record avant que Bryn Forbes n’inscrive le 29e et dernier panier derrière l’arc sur la 51e tentative de son équipe (57% de réussite).

« Il se trouve que je me suis retrouvé au bon endroit au bon moment, et que j’ai mis le tir », a souligné Sam Merrill« Avec la façon dont on avait shooté dimanche soir à New York, on a senti qu’on allait se racheter et avoir une belle soirée au tir. C’est assez incroyable d’avoir vu tout le monde s’y mettre, ça a été beaucoup de plaisir. »

Giannis Antetokounmpo au second plan

Au-delà du plan purement statistique et de ce bel accomplissement qui restera gravé dans le livre des records, les Bucks ont surtout été satisfaits de la cohésion affichée par le groupe. « Je vais être honnête, j’ai croisé les doigts pour le record parce que c’est quelque chose de cool, mais j’étais surtout content de voir le déclic chez les gars, la façon dont on a fait bouger et dont on a partagé le ballon de manière altruiste, et de voir le ballon rentrer », a noté Brook Lopez.

L’exploit est d’autant plus impressionnant au regard du petit match livré par Giannis Antetokounmpo (9 points, 6 rebonds, 6 passes décisives), le « franchise player » de Milwaukee, sur lequel l’équipe s’est souvent reposée ces deux dernières années. Avoir su gagner et dominer sans avoir à trop dépendre du double MVP en titre, c’est aussi l’un des éléments importants à retenir de cette soirée.

« C’est super à voir, mais je trouve que ça montre aussi la confiance de Giannis, qui n’a pas besoin de tout faire pour créer lui-même en attaque », a mentionné son premier lieutenant, Khris Middleton, auteur d’un match plein (25 points à 10/13 au tir, 5 passes décisives). « Il comprend qu’il a des shooteurs autour de lui et si deux ou trois gars viennent l’entourer, il peut trouver un joueur ouvert. »

Jrue Holiday en mission

Enfin, la performance de Jrue Holiday, recrue phare de l’intersaison et qui a sans doute réalisé son meilleur match depuis son arrivée (24 points, 7 passes décisives, 3 interceptions), est également notable.

« Il a tellement de qualités, il est tellement doué, à travers ses passes, sa vision de jeu, sa façon de finir, sa main gauche, c’est vraiment spécial », a souligné son coach, Mike Budenholzer, qui aurait pu mentionner aussi sa capacité à bien défendre. « On continue d’apprendre de Jrue et c’est probablement la même chose pour lui avec nous. On a le sentiment qu’il va juste devenir de plus en plus fort, et que le reste de l’équipe va aussi s’améliorer à ses côtés. »

L’ancien capitaine des Pelicans sait la mission qui lui a été confiée en arrivant dans le Wisconsin en remplacement d’Eric Bledsoe : mener les Bucks jusqu’aux Finals NBA. Il sait aussi que tout autre résultat sera considéré comme un échec, synonyme de saison ratée. Un challenge qu’il est déterminé à relever.

« Si tu ne sais pas gérer la pression, tu ne devrais pas être dans ce vestiaire », avait-il déclaré il y a un mois au moment de débuter sa nouvelle aventure aux Bucks, ajoutant qu’il avait été sous pression toute sa vie. Le remake de ce mercredi soir face à Miami, qui évoluait hier sans Jimmy Butler, sera une occasion de plus de montrer sa force de caractère.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Giannis Antetokounmpo 35 34.0 55.7 28.5 66.1 1.8 9.8 11.7 5.9 3.7 1.3 1.4 3.0 29.0
Khris Middleton 36 33.4 49.5 43.2 88.4 0.9 5.3 6.1 5.7 2.6 1.1 0.2 2.6 20.6
Jrue Holiday 26 31.0 49.1 36.4 76.6 1.2 3.2 4.3 5.1 1.6 1.8 0.5 1.7 15.3
Bobby Portis 36 21.5 54.6 50.0 69.7 1.9 5.2 7.1 1.0 0.8 0.8 0.4 1.9 10.9
Brook Lopez 36 27.1 46.7 34.8 82.0 1.4 3.7 5.1 0.6 0.9 0.5 1.3 2.1 10.8
Donte Divincenzo 36 26.7 41.8 38.4 63.6 1.2 3.5 4.7 3.0 1.2 1.1 0.2 1.5 10.2
Bryn Forbes 36 18.7 46.7 44.8 74.1 0.2 1.1 1.3 0.6 0.5 0.2 0.0 1.1 9.3
Pat Connaughton 33 21.1 44.3 39.3 82.4 0.9 3.3 4.3 1.4 0.4 0.7 0.5 1.6 6.5
D.j. Augustin 34 19.5 35.0 36.6 89.7 0.3 1.0 1.4 3.0 0.9 0.6 0.0 0.8 6.1
Jordan Nwora 10 8.2 45.9 50.0 90.0 0.1 1.4 1.5 0.0 1.0 0.4 0.2 0.9 5.1
D.j. Wilson 11 9.0 36.6 34.6 50.0 0.3 1.8 2.1 0.3 0.4 0.1 0.4 1.1 3.6
Torrey Craig 17 11.4 39.5 38.1 50.0 0.8 1.7 2.5 0.8 0.3 0.5 0.4 1.4 2.5
Thanasis Antetokounmpo 26 8.7 60.5 22.2 46.2 1.0 1.1 2.1 0.7 0.7 0.3 0.2 1.3 2.3
Sam Merrill 13 5.9 35.3 45.5 100.0 0.3 0.8 1.1 0.8 0.2 0.2 0.0 0.5 1.5
Jaylen Adams 7 2.6 12.5 0.0 0.0 0.0 0.4 0.4 0.3 0.0 0.0 0.0 0.1 0.3

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |