Présaison
NBA
Présaison
NBA
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL2.06BRO1.81Pariez
  • LOS1.64GOL2.31Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kyrie Irving ne veut pas parler aux « pions » mais ne boycottera pas totalement la presse

Le meneur de jeu n’a pas de temps à perdre avec les médias et souhaite honorer ses obligations principalement par communiqués. Même son ancien coéquipier Kevin Love a du mal à le suivre.

« Je ne parle pas aux pions, mon temps vaut mieux que ça. » C’est ainsi que Kyrie Irving conclut sa réaction à l’amende de 25 000 dollars de la NBA pour avoir refusé de répondre aux médias à la rentrée des Nets.

Le meneur de jeu a assorti son message, publié sur Instagram, d’une citation de Malcolm X traduisant sa volonté de voir l’argent récolté par la ligue dirigé vers les communautés marginalisées dans le besoin. « Je suis là pour la paix, l’amour et la grandeur, donc arrêtez de nous distraire, moi et mon équipe, et appréciez notre Art » ajoute-t-il.

La NBA goûte évidemment très peu l’attitude de « Uncle Drew », qui agace également son ancien coéquipier Kevin Love. « Je pense que traiter les gens de pions est un vrai manque de respect. Je comprends que Kyrie cherche à améliorer la vie de plein de gens mais je ne suis pas quelqu’un qui cherche à diviser. J’adore Kyrie, je sais qu’il a changé, mais encore une fois, je ne suis pas quelqu’un qui veut diviser. »

« Je pense qu’il y a quelque chose qui cloche avec Kyrie »

« J’aimerais que quelqu’un lui parle. Je pense qu’il y a quelque chose qui cloche avec Kyrie, je le pense vraiment » estime de son côté Charles Barkley sur 92.9 The Game. « Je ne blague pas. Je ne comprends pas son but. Tu es payé 40 millions par saison, va parler à la presse. Tu peux répondre comme tu veux, tu dois juste te présenter. Je dis à tous ces gars qu’on est les hommes les plus chanceux du monde, on se fait des millions en jouant à un jeu stupide, et parler aux médias en fait partie. Ils ont un travail à faire. »

Ils devront le faire en s’appuyant sur des communiqués de presse, comme celui qu’avait envoyé Kyrie Irving.

« Au lieu de me présenter devant les médias, j’écris ce communiqué pour être sûr que mon message est proprement relayé » écrit-il. « Je suis engagé à aller travailler tous les jours, prendre du plaisir, me battre, performer, et gagner un titre avec mes coéquipiers et collègues au sein de la franchise. Mon objectif cette saison est de laisser mon travail sur et en dehors des terrains parler pour moi. La vie est différente cette année, ça nous demande, ça me demande, d’avancer différemment. C’est le début du changement. »

Son attachée de presse, Ashley Blackwood, a tout de même précisé que Kyrie Irving « ne se retire pas des médias traditionnels. Il continuera à travailler avec l’équipe de relations publiques du Nets pour programmer ces opportunités. Toutefois, il utilisera ce type de correspondance pour partager ses réflexions directement avec vous et les médias qui le couvrent régulièrement ». Un boycott partiel, donc…

En attendant la réaction de la ligue, on laisse le mot de la fin au champion d’échecs Garry Kasparov : « Il n’y a rien de mal à parler à des pions. C’est quand ils commencent à répondre qu’il y a un problème. »

A lire aussi