Matchs
hier
Matchs
hier
BOS75
NYK105
WAS0
CLE0
DAL101
CHI117
OKC0
PHI0
DEN105
UTH109
SAC123
NOR128
LAC129
IND96
Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.93ORL1.88Pariez
  • ATL1.27MIN3.85Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Facundo Campazzo a longtemps hésité avant de franchir l’Atlantique

Nouvelle recrue des Nuggets, Facundo Campazzo ne sera pas un rookie classique en NBA. L’ancien meneur du Real Madrid a pour le coup hésité longuement avant de franchir le pas…

Du haut de son 1m80, Facundo Campazzo ne paye pas de mine, mais le meneur argentin est un sacré compétiteur. Passé de son club formateur de Peñarol Mar del Plata au Real Madrid en 2014, « El Facu » est désormais paré à passer un nouveau cap majeur dans sa carrière. Six ans plus tard.

Ayant donné son accord pour un contrat de deux ans avec les Nuggets, il va devenir le 13e joueur argentin à fouler les parquets NBA. Une décision mûrement réfléchie pour le vice-champion du monde 2019…

« Sachant tout ce que le Real de Madrid veut dire pour moi, ce n’était pas une décision facile », explique le meneur argentin sur le site du club espagnol. « J’ai passé beaucoup de jours et de mois à en parler avec ma famille et mon cercle de proches, avec ma femme, à analyser les différents scénarios. Je voulais réaliser mon rêve et faire tout ce qui est en mon pouvoir pour l’accomplir. Je ne voulais pas me rendre compte que, quand je prendrais ma retraite, dans le fond de mon esprit, je n’avais pas tenté ma chance. On a décidé d’attaquer ce défi de manière responsable, comme il se doit, mais ça n’a pas été facile. Être dans un club de haut niveau comme le Real, avec tout le confort qu’on a ici, ça m’a rendu les choses plus faciles. »

Ayant bien garni son armoire à trophées au sein du club madrilène, avec trois titres de champion d’Espagne (2015, 2018 et 2019) notamment – et un titre de MVP de la finale en 2019, Facundo Campazzo n’avait plus grand-chose à prouver sur la scène européenne, là aussi titré à deux reprises en Euroleague (2015 et 2018).

Comme il l’avait fait auparavant, en remportant tous les trophées possibles et imaginables en Argentine – dont le trophée de MVP en 2010, Facundo Campazzo a fait le tour de la question en Espagne, dans le meilleur championnat européen, avant de penser à l’étape supérieure. À 29 ans, les Nuggets héritent d’un meneur chevronné mais aussi très culotté, reconnu pour ses passes plus spectaculaires les unes que les autres.

Un rookie avec un sacré palmarès

« Ce club m’a formé en tant que joueur, surtout quand je regarde ce que j’étais ma première année ici, je peux affirmer que Facundo Campazzo a réalisé de grands progrès. J’ai progressé sur mon jeu et j’ai grandi en tant qu’homme. Mes coéquipiers m’ont aidé dans cette transformation, mais j’ai encore beaucoup de marge de progression. Ce club te pousse aux limites et il faut se donner à 100% pour montrer de quoi tu es fait. »

Chez les Nuggets, Facundo Campazzo va débarquer dans un effectif assez jeune et il pourra donc amener son expérience. « La première chose qui vient à l’esprit sont les trophées, et les grands moments que j’ai vécus. Mais il y a aussi les défaites parce que c’est là que tu apprends le plus. Elles aident à renforcer la cohésion dans l’équipe et les amitiés, et même si ça n’en a pas l’air, ce sont ces moments-là qui t’apprennent le plus. Ma première saison a été très particulière parce que c’était un grand changement dans ma vie. L’équipe, le staff, le club et le président m’ont super bien accueilli, j’avais l’impression d’avoir été là depuis des années. »

Avec Nikola Jokic et Jamal Murray déjà bien en place, Denver va donc présenter un effectif encore plus international. Mais on doute que le comité d’accueil soit aussi chaleureux qu’à Madrid. En import européen qui arrive dans une franchise ambitieuse, on espère que Facundo Campazzo aura sa chance de montrer son talent…

« Ces derniers mois, j’avais parfois du mal à trouver le sommeil. Je me faisais mes propres histoires et ça me stressait. Je dois dire que mes coéquipiers et l’équipe m’ont vraiment aidé à simplifier les choses. Je ne l’oublierai jamais, j’en suis éternellement reconnaissant parce que ça n’a pas été une situation facile à gérer. Mais je veux remercier tous les membres du club pour m’avoir aidé durant ces semaines et ces mois assez fous. »

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |  
A lire aussi