Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

La NBA très mobilisée à l’approche de l’élection présidentielle américaine

À moins d’une semaine de l’élection présidentielle aux États-Unis, joueurs et entraîneurs continuent de se mobiliser pour inciter la population à aller voter.

Le 3 novembre prochain, les dizaines de millions d’Américains inscrits sur les listes électorales devront s’être rendus aux urnes pour choisir entre Donald Trump et Joe Biden, afin de désigner leur nouveau président. Si plus de 70 millions d’entre eux ont déjà effectué leur devoir de citoyen grâce au vote anticipé, selon le décompte du US Elections Project, ils sont encore nombreux à devoir encore voter dans les jours à venir.

Et la NBA ne cesse de se mobiliser pour inciter la population restante à prendre part à cette élection.

Hier, Chris Paul conduisait par exemple une marche de près de 2 500 personnes à destination d’un bureau de vote anticipé situé dans sa ville d’origine de Winston-Salem, en Caroline du Nord. Une façon pour lui de rappeler aux participants, et aux plus jeunes, la nécessité de ce suffrage, « étant donné l’importance de cette élection, avec tout ce qu’il se passe actuellement ». Et c’est d’ailleurs au sein même de cette université « historiquement noire » que l’actuel meneur du Thunder suit des cours depuis peu.

Mais ce n’est pas tout. Dans une publicité réalisée pour le « Lincoln Project », ce mouvement républicain cherchant à tout prix à éviter une réélection de Donald Trump, Doc Rivers et Steve Kerr ont rappelé à leur tour l’importance de cette élection présidentielle.

Division politique entre les joueurs/coachs et les propriétaires

« Nous sommes à un tournant [de notre histoire] et il est temps de savoir quelle est votre position. Je me positionne en faveur de la vérité par-dessus les mensonges. Je me positionne en faveur de l’égalité. Je rejette catégoriquement la suprématie blanche. Je crois que nos anciens combattants sont de vrais héros américains et non des perdants. »

Jamais les derniers lorsqu’il s’agit de s’exprimer sur diverses questions sociales, et notamment celles liées aux injustices sociales, les entraîneurs de Philadelphie et Golden State encouragent leurs concitoyens à aller voter. Pour Joe Biden, qu’ils soutiennent donc publiquement face à Donald Trump.

« Un vote pour Donald Trump, c’est un vote contre les idéaux sur lesquels notre pays a été fondé. Notre démocratie est en jeu. Alors soyez un homme. Regardez-vous dans le miroir et demandez-vous : ‘Cette cause vaut-elle la peine d’être défendue ?’. Nous, nous savons où nous nous positionnons. Nous, nous nous positionnons pour l’unité, du pays de la liberté et du pays des braves. Donc nous nous positionnons en faveur de Joe Biden. »

Des prises de position publiques en faveur du candidat démocrate qui s’opposent aux soutiens, plus privés, des propriétaires des clubs. Dans un article, ESPN recense ainsi tous les dons effectués par les hommes d’affaires à la tête des franchises. En NBA, comme dans toutes les autres ligues américaines (à l’exception notable de la WNBA), les soutiens financiers sont ainsi principalement dirigées (76%) vers les candidats républicains.

Pour cette élection 2020, les propriétaires ont ainsi principalement soutenu Donald Trump, notamment James Dolan (Knicks), Tilman Fertitta (Rockets) et Dan Devos (Magic), qui ont fait de gros dons à sa campagne.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés