Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

LeBron James : « En seconde mi-temps, je me suis reposé sur Anthony Davis »

L’ailier des Lakers a manqué sa seconde mi-temps contre les Nuggets, mais Anthony Davis était là pour le soutenir et inscrire le panier de la gagne.

Avec 26 points et 11 passes décisives, LeBron James a encore réalisé un match solide dans cette deuxième manche contre les Nuggets. Mais il a surtout fait l’essentiel en première mi-temps. Car la seconde fut bien plus difficile pour le « King », avec seulement 6 points marqués à 2/9 au shoot et 4 ballons perdus.

C’est donc le héros de la rencontre, Anthony Davis, qui a pris le relais, en marquant 22 points en deuxième mi-temps. L’intérieur a inscrit 10 points dans les cinq dernières minutes et bien évidemment ce shoot au buzzer.

« Je suis content d’être à ses côtés, pour lui donner des conseils et m’appuyer sur lui », commente LeBron James. « Pour être totalement honnête, en seconde mi-temps, je me suis reposé sur lui. J’ai essayé de donner l’exemple au début, puis, on s’est appuyé sur lui, surtout en dernier quart-temps pour qu’il nous fasse gagner. »

« On veut gagner le titre et il faut être capable de prendre des décisions instantanément »

Ce n’est pas la première fois de la saison que leBron James s’efface pour laisser briller Anthony Davis. Lui-même l’a rappelé, en mars dernier, l’ancien des Pelicans a pris exactement le même tir face à Brooklyn, qu’il avait manqué.

« L’important, ce n’est pas de mettre le shoot, mais de vouloir le prendre et de vivre avec le résultat. Juste avant la suspension de la saison, on a affronté les Nets à domicile et il a pris un tir similaire, sur le côté gauche, devant le banc adverse. Il était dur avec lui-même. Mais je lui avais dit qu’il avait eu la confiance de prendre ce tir. Il ne va pas tous les mettre, mais il faut faire avec. Là, c’était son moment et c’était une grosse action. »

La différence entre les deux tirs, outre leur conclusion et leur contexte bien sûr, c’est que le premier, contre les Nets, arrive après une pénétration et une passe de LeBron James, alors que le second, contre les Nuggets, est le résultat d’une remise en jeu ligne de fond et d’une mauvaise communication de la défense de Denver. Sans temps-mort pour préparer cette action si importante.

« C’est à ça que les entraînements et les shootarounds servent », explique LeBron James. « On parle de tous les scénarios possibles : être devant de trois points, derrière de deux points, avoir ou non une faute à donner, avoir un temps-mort ou non, être sur demi-terrain ou sur tout terrain, ligne de fond ou sur le coté. On parle de tout ça. On veut gagner le titre et il faut être capable de prendre des décisions instantanément. »

Tout s’est-il déroulé comme prévu ?

« La première option, c’était moi, si Rajon Rondo m’avait vu en tête de raquette », répond l’ancien du Heat et des Cavaliers. « Et si ce n’était pas le cas, Davis coupait. Le reste appartient à l’histoire. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés