Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Philadelphie : le vice-président, spécialiste des « stats avancées », en grand danger

Alex Rucker devrait être victime du grand ménage qui se joue en coulisses à Philly.

Les Sixers se sont démarqués en NBA ces dernières années avec des choix forts : le tanking, « Trust The Process » ou encore le transfert pour Jimmy Butler. Malheureusement, aucun d’eux ne s’est finalement traduit par une saison à la hauteur des ambitions de la franchise, ce qui entraîne régulièrement des changements dans les bureaux.

Le scénario a été tronqué cette année par la blessure de Ben Simmons juste avant le début des playoffs, qui a entraîné un coup de balai celte. Mais tout en haut de l’organigramme du club, on estime que de toute façon la formule n’est pas la bonne et qu’il est temps de faire le ménage.

Brett Brown a fait ses valises au lendemain de l’élimination du club, et selon Philly.com, Alex Rucker, vice-président des opérations basket et spécialiste des stats avancées, devrait bientôt l’imiter.

À son arrivée en 2016, après sept ans à Toronto, il y avait une seule personne en charge des statistiques avancées et il avait rapidement constitué un vrai département « analytics » d’une dizaine de personnes. Un domaine qui a pris de plus en plus de place au fil de années en NBA, comme lui en Pennsylvannie, au point qu’il a obtenu un rôle très important dans la prise de décisions de la franchise ces derniers temps.

Celles-ci n’ayant pas été payantes – on pense à la Draft de Markelle Fultz, aux départs de Jimmy Butler et J.J. Redick combinés aux arrivées de Tobias Harris et Al Horford – il devrait quitter son poste durant l’intersaison.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés