Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Bruce Fraser, témoin privilégié de la relation forte entre Kevin Durant et Steve Nash

L’assistant coach des Warriors, en charge du développement des joueurs, a été témoin de l’amitié et du respect mutuel nés entre Steve Nash et Kevin Durant de 2016 à 2019.

Ancien scout des Suns à partir de 2004, puis entraîneur personnel du meneur canadien, Bruce Fraser, actuellement assistant coach des Warriors en charge du développement des joueurs, est un ami proche de Steve Nash. C’est donc tout naturellement que ce dernier, attendu en conférence de presse ce mercredi, lui a passé un coup de fil pour lui annoncer en exclusivité qu’il allait s’engager en tant que coach principal des Nets.

D’abord « sous le choc », Bruce Fraser a finalement trouvé que le choix de l’ex-consultant de luxe des Warriors depuis 2015 faisait sens. À Brooklyn, Steve Nash va en effet retrouver Kevin Durant, avec qui il avait développé une relation très forte durant le passage de KD dans la baie d’Oakland.

« Si j’étais un parieur, je dirais que Steve Nash et les Nets vont réussir », a-t-il lancé. Bruce Fraser s’est notamment remémoré l’implication de Steve Nash au quotidien afin d’aider Kevin Durant à améliorer ses performances. Son influence aussi, l’adhésion de l’ailier des Warriors aux propositions du double MVP, et une amitié qui a perduré pendant les trois saisons de Kevin Durant à Golden State.

« Kevin ne suit pas les conseils de tout le monde, » a ajouté Bruce Fraser. « Ils ont établi un lien humain, un niveau de confiance, au fil du temps. Je ne sais pas quand ça a commencé, mais j’ai pu voir très clairement pendant l’été 2016 que lorsque Nash, lui et moi allions travailler ensemble, leur niveau de confiance et leur amitié de près. Je ne pense pas que ce soit venu d’un claquement de doigts ».

Savoir parler aux stars, l’impératif des Nets

Le double MVP avait notamment suggéré à KD de réduire le temps de travail entre les matchs, mais en fournissant un effort plus important, ou encore de venir moins tôt à la salle, afin de préserver son énergie.

« Ce n’était pas comme s’il devait vraiment augmenter son effort, parce qu’il s’entraîne toujours dur, » a ajouté Bruce Fraser. « C’est l’un des gars les plus impressionnants à regarder s’entraîner. Il est efficace. Il a beaucoup d’énergie et il est concentré. C’est un travailleur. Mais le fait qu’il change de braquet et s’engage dans des sessions plus courtes, pour moi, c’est dire à quel point il avait confiance en Nash. Kevin a adhéré et je pense que ça a été vraiment positif pour lui. Il y avait beaucoup de Nash dans ce que Kevin a fait (…). Il est sans doute le meilleur joueur du monde, mais il a eu suffisamment confiance dans les idées de Nash pour procéder à ces changements ».

Cette capacité à pouvoir parler et guider des stars, c’est justement ce que les Nets recherchaient sur leur banc pour débuter la saison prochaine, avec Kyrie Irving et Kevin Durant sur la ligne de départ. Comme le rappelle Bruce Fraser, cet épisode a aussi montré l’habilité de Steve Nash « à ne pas avoir peur de parler de choses auxquelles il croyait et qui seraient bénéfiques pour un joueur, même si celui-ci avait déjà du succès ».

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Brooklyn Nets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés