Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Après le « buzzer beater » d’O.G. Anunoby, Jaylen Brown l’a mauvaise…

L’ailier des Celtics a tenté, en vain, d’aller contrer le tir miraculeux de son homologue des Raptors. Il prend sa part de responsabilité dans la défaite.

« C’était juste une putain de honte, cette fin de match. C’était terrible. » Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce tir au buzzer d’O.G. Anunoby passe mal chez Jaylen Brown. Sur la toute dernière action de ce Game 3, l’ailier des Celtics était venu en aide sur Marc Gasol, poste haut, sans s’imaginer que l’homme du corner opposé serait servi.

Le passeur décisif, Kyle Lowry, a d’ailleurs avoué que le ballon était d’abord destiné à Pascal Siakam ou Fred VanVleet. C’est pourtant bien OG Anunoby qui va hériter du cuir avec 0,5 seconde pour déclencher. Très en retard, Jaylen Brown est pourtant parvenu à déployer son bras au maximum pour le gêner, pensant sans doute pouvoir imiter James Harden. À quelques centimètres près, c’était manqué…

« C’était impossible qu’on perde ce match », lâche Jaylen Brown, sur cette dernière action. « J’en prends la responsabilité. Pas seulement sur cette action, mais sur beaucoup des actions précédentes. Ce sont les playoffs NBA. Soit on leur laisse prendre le « momentum », soit on revient en étant prêt à jouer le match suivant. »

Un Game 4 où les Raptors auront l’occasion de revenir à égalité dans la série, après être passé à un cheveu d’un 0-3, quasiment synonyme d’élimination. En attendant, comme le dit Jaylen Brown, il va falloir tourner la page.

Un souci de communication

« 0.5 seconde sur le chrono, on avait juste besoin d’un stop pour gagner ce putain de match », ne décolère-t-il pas. « C’était juste une mauvaise communication par rapport à notre couverture défensive. Ils ont réalisé une action remarquable pour finir. On doit juste mieux communiquer, c’est tout. En tant qu’équipe, cela ne peut pas arriver. OG a glissé vers la ligne de fond, on ne l’a pas réalisé à temps et il a eu un tir grand ouvert. »

Il faut dire que tous les « switchs » défensifs rendent la communication primordiale, et le moindre retard problématique. Sur cette dernière action, Jaylen Brown se retrouve ainsi à gérer deux joueurs (Marc Gasol et OG Anunoby), alors que Jayson Tatum, Marcus Smart et Daniel Theis sont occupés par les mouvements de Pascal Siakam et Fred VanVleet, les premières options du système. L’Allemand a mis un peu trop de temps à revenir sur Marc Gasol pour permettre à Jaylen Brown de glisser sur OG Anunoby, mais tout va si vite…

« On doit être meilleur que ça, on doit mieux communiquer », répète tout de même Jaylen Brown. « Moi qui suis dans la ligue depuis quatre ans, je dois mieux faire. Je ne peux pas laisser un 3-points à la fin du match. Il a rentré un tir remarquable, mais quand même. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boston Celtics en 1 clic

Toronto Raptors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés