Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les Nuggets bien trop tendres face au Jazz

Giflées deux fois en trois jours par Utah, les troupes de Michael Malone vont devoir réagir avec fermeté. La défense est totalement absente depuis le début de la série.

Plusieurs chiffres confirment la grosse domination du Jazz depuis deux matches. Donovan Mitchell et ses coéquipiers viennent de coller 124 points aux Nuggets deux fois d’affilée et ont marqué 56 points de plus que leurs adversaires dans ces deux rencontres. De plus, depuis le début de la série, ils ont inscrit 54 paniers à 3-pts. Jamais une équipe n’avait autant marqué de paniers primés en trois matches de playoffs.

Autre chiffre, sous forme de constat, les Nuggets sont désormais menés 2-1 après cette gifle du Game 3 (124-87). Mais Michael Malone est davantage préoccupé par ce qu’il a vu sur le parquet.

« Il faut aller plus loin que les simples statistiques », commente le coach de Denver. « Je pense que c’est trop facile pour eux. Notre groupe doit être plus dur mentalement. Personne n’est bon : je ne coache pas bien et on ne joue pas bien. Pour le Game 4, il faut du changement car on vient de se faire botter les fesses deux fois de suite. »

« On ne savait pas ce qu’on faisait. On avait l’énergie, mais on n’a pas su l’utiliser de la bonne manière »

Les absences de Gary Harris et Will Barton pèsent sur la défense des Nuggets, mais elles n’expliquent pas tout. Le mal est profond et bien présent depuis la reprise dans la « bulle ». Les rotations sont lentes, quand elles sont faites, ce qui n’est pas toujours le cas, et l’agressivité absente.

Rudy Gobert a pu dominer en première mi-temps, Mike Conley s’est régalé avec des tirs ouverts. Trop à l’aise pour développer son jeu, le Jazz n’a perdu que dix ballons et shooté à 51% de réussite et 48% à 3-pts dans ce Game 3.

« L’énergie était là, mais on courrait pour rien », analyse Nikola Jokic. « On ne savait pas ce qu’on faisait. Ça ressemblait à ça. On avait l’énergie, mais on n’a pas su l’utiliser de la bonne manière. »

Jamal Murray a rappelé que lui et ses coéquipiers ont « déjà été menés » 2-1 dans une série – par les Spurs l’an passé – et que c’est le « moment de répondre ». Les Nuggets n’ont plus vraiment le choix car un écart de 3-1 aurait des conséquences quasiment définitives sur la suite de la série.

Mais comment réagir face à un Jazz en pleine confiance ? « Ce n’est pas terminé », poursuit Nikola Jokic. « Il y a encore beaucoup de matches. On a besoin de plus de discipline, et d’être davantage concentré sur les détails. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Utah Jazz en 1 clic

Denver Nuggets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés