NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
SAS119
UTH111
MEM121
OKC92
BRO119
SAC106
PHI77
ORL79
NOR18
WAS23
TOR
BOS3:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.84BOS2.05Pariez
  • POR2.48LA 1.57Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Caris LeVert salue le travail de Jacque Vaughn

Les Nets sont dans une situation compliquée avec déjà quatre défections pour Orlando mais le nouveau coach en place s’efforce de maintenir la cohésion au sein du groupe.

Avec les absences de Kyrie Irving, Kevin Durant, Nic Claxton, DeAndre Jordan et peut-être Spencer Dinwiddie, Caris LeVert sait que son rôle va prendre du poids dans l’équipe des Nets, à l’occasion de la fin de saison qui se disputera à Orlando à partir du 30 juillet prochain. L’opportunité pour lui de s’afficher en leader, celui qui prendra ses responsabilités le moment venu et qui saura trouver les bons mots pour tirer le meilleur de ses coéquipiers.

« Je pense que pour moi, il s’agit simplement de relever le défi d’être un leader, d’être le leader de ce groupe », a-t-il déclaré par visioconférence. « Aller là-bas avec un des plus grands vécus de l’équipe, une expérience des playoffs. Je savoure ce genre d’opportunités. À part ça, j’ai hâte d’y aller et de voir ce que nous pouvons faire ».

La vérité au quotidien

Pour l’aider, le swingman sait qu’il pourra aussi compter sur la détermination de son coach, Jacque Vaughn, assistant depuis 2016, qui a remplacé Kenny Atkinson à la tête de l’équipe juste avant la suspension de la saison. Les deux, arrivés en même temps à Brooklyn, ont bâti une relation forte depuis quatre ans, et Caris LeVert apprécie la sincérité de son nouveau coach.

« En tant que jeune joueur de cette ligue, quelqu’un qui aspire à atteindre le meilleur niveau, c’est bien d’être entouré d’un entraîneur qui veut gagner chaque jour, » a-t-il ajouté. « Et il a toute mon attention sur un terrain, parce qu’il dit la vérité chaque jour, et c’est tout ce que je demande. Donc c’est certainement un bon objectif de travailler avec lui tous les jours ».

Un titre de champion NBA sur son CV

Caris LeVert a également mis en avant l’expérience de joueur de Jacque Vaughn, qui a notamment été back-up de John Stockton au Jazz puis de Tony Parker durant deux saisons et demie aux Spurs avec à la clé un titre de champion NBA en 2007. Un passé que n’avait pas Kenny Atkinson, qui a passé une grande partie de sa carrière en Europe dont cinq ans en France (Montpellier, Epinal, Mulhouse, Nantes, Evreux).

« Il a joué dans la ligue, donc il est très compétitif, » a poursuivi Caris LeVert. « Il en sait beaucoup sur le jeu, beaucoup sur la ligue en général. Il en sait beaucoup sur la victoire et sur ce qu’il faut pour gagner, il a joué en finale et a évolué dans une très bonne équipe du Jazz. Il sait donc ce qu’il faut faire pour y arriver ».

Alors que la possibilité de voir Jacque Vaughn sur le banc des Nets la saison prochaine ne serait pas à exclure, ce dernier s’assure en tout cas de maintenir une proximité et une relation constante avec l’ensemble du groupe, même ceux qui ne seront pas du voyage.

Une façon de marquer de sa patte un groupe qu’il espère mener le plus haut possible à l’avenir.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Brooklyn Nets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés