Matchs
hier
Matchs
hier
BOS121
MIA108
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.5DEN2.68Pariez
  • MIA2.3BOS1.63Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le 2 juin 2000, Patrick Ewing jouait son dernier match avec les Knicks

Sans le savoir, le pivot légendaire de New York portait pour la dernière fois le maillot des Knicks face aux Pacers, à l’issue de cette finale de conférence 2000.

Vingt ans après, les Knicks courent toujours après une nouvelle opportunité. Depuis la finale de conférence 2000 contre Indiana, New York n’a disputé que cinq fois les playoffs et n’a passé le premier tour qu’en 2013.

Mais en plus d’être la dernière chance en date de s’approcher des Finals, ce Game 6 de la finale de conférence 2000, disputé le 2 juin, reste une date mémorable pour les fans. C’est en effet le dernier match de Patrick Ewing, la légende locale, sous les couleurs de la franchise de « Big Apple ».

Les Knicks sont menés 3-2 et le retour au Madison Square Garden doit servir de tremplin pour arracher un Game 7 et retrouver ensuite les Finals, disputées la saison précédente mais perdues contre les Spurs. Sauf que les Pacers, déjà finalistes de conférence en 1998 et 1999, sont trop forts cette fois-ci.

Patrick Ewing, Latrell Sprewell, Allan Houston et compagnie sont dominés, à l’exception d’un sursaut en troisième quart-temps. Abimé par les blessures (poignet, tendinite au pied…) à répétition depuis quelques années, le grand Pat compile 18 points et 12 rebonds. En vain.

Regrets éternels

Indiana l’emporte 80-93, élimine son adversaire, valide son billet pour les Finals face aux Lakers et précipite, sans que personne ne s’en doute, le départ de Patrick Ewing…

« J’aurais aimé savoir que c’était mon dernier match quand je l’ai joué », regrette aujourd’hui le champion olympique 1992 au New York Post. « J’aurais aimé graver dans ma mémoire certaines images. Tout ce que je sais, c’est que la saison s’était terminée avec une défaite. Encore une fois. »

Incapable de se mettre d’accord avec les Knicks pour un nouveau contrat, Patrick Ewing demande son transfert durant l’été. Le 20 septembre 2000, l’improbable se produit : il est transféré vers Seattle dans un échange impliquant douze joueurs et quatre équipes.

Voir le pivot avec le maillot des Sonics puis du Magic restera une sensation étrange, comme pour Hakeem Olajuwon à Toronto ou encore Tony Parker à Charlotte. Une décision qui, là aussi, a fait naître des regrets chez Patrick Ewing.

« À posteriori, je me dis que j’aurais mieux fait de rester à New York », avait-il affirmé en 2016. « Mais après quinze ans à entendre toujours la même chose, que l’équipe serait meilleure sans moi, qu’il fallait jouer plus vite, à force d’entendre aussi des bruits dans les vestiaires, j’en ai eu ma claque et je suis parti. J’ai demandé un échange. C’est dommage, j’aurais aimé finir là-bas. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New York Knicks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés