Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.72UTA2.13Pariez
  • LOS1.78LA 2.05Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Tony Parker dévoile son meilleur cinq européen

Invité à réagir aux épisodes 5 et 6 de « The Last Dance », Tony Parker a aussi répondu à une question sur les meilleurs joueurs européens.

Après la diffusion des épisodes 5 et 6 de « The Last Dance » aux Etats-Unis, Tony Parker était l’invité de Kenyon Martin et de notre confrère Marc J. Spears dans le podcast Roundball Rap. L’occasion d’évoquer le documentaire avec les images de la relation entre Michael Jordan et Kobe Bryant, la sortie à Las Vegas de Dennis Rodman ou encore la place des Spurs dans les grandes « dynasties » de l’histoire.

« TP » raconte par exemple qu’il ne savait pas comment nommer Michael Jordan dans les contacts de son téléphone. C’était pour lui surréaliste d’avoir Michael Jordan dans ses contacts, et de pouvoir l’appeler, lui envoyer des SMS ou de voir son nom apparaître sur l’écran du téléphone.

Tony Parker évoque évidemment l’influence de Michael Jordan sur toute une génération d’Européens, et plus que les Bulls, c’est la « Dream Team » qui a eu un impact majeur sur lui, Dirk Nowitzki et Pau Gasol.

Drazen Petrovic ou Luka Doncic ?

Enfin, Kenyon Martin termine la conversation en lui demandant son meilleur cinq européen. On retrouve justement Dirk Nowitzki et Pau Gasol dans la raquette, et c’est difficile de trouver mieux avec trois titres NBA à eux deux, et une flopée de récompenses individuelles et collectives sur le plan international.

Pour le poste de meneur, Tony Parker se choisit, et personne ne lui en voudra puisque le Français est un futur Hall Of Famer et le meilleur meneur européen passé par la NBA.

A l’arrière, il cherche un shooteur et il opte pour Drazen Petrovic plutôt que Luka Doncic, jugé trop jeune. Le Croate, décédé en 1993, n’a pas eu la carrière NBA qu’il méritait mais comme le résume Tony Parker, il était un « real deal ». Enfin, pour le poste d’ailier, le président de l’Asvel cherche un défenseur, et il opte pour Andrei Kirilenko, l’ancien « couteau-suisse » du Jazz. Meilleur contreur de la NBA et All-Star, le Russe est rarement cité par les meilleurs joueurs européens, mais TP l’a très souvent affronté, en NBA et dans les compétitions FIBA, et il est bien placé pour savoir que « AK-47 » est sans doute l’ailier européen le plus complet passé par la NBA.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés