Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le Jazz, première franchise NBA à licencier du personnel

Il y avait eu des réductions de salaires, mais le Jazz est la première franchise NBA à licencier du personnel. Cela fait partie d’un plan plus large de réductions d’effectifs dans le groupe.

Comme beaucoup d’autres propriétaires de franchises NBA, la famille Miller possède le Jazz, mais aussi environ 80 entreprises différentes. Et ces dernières sont frappées par la crise causée par l’épidémie de coronavirus.

Selon ESPN, les licenciements prévus ne concernent pas directement les membres du staff de l’équipe, mais la franchise plus largement, sachant tout de même que certains salariés ont dû consentir à des baisses de revenus.

« Face à l’impact de cette épidémie sans précédent sur nos entreprises, le groupe Miller a malheureusement dû faire des choix difficiles pour réduire un petit pourcentage de notre force de travail », assure le communiqué

À l’instar des Sixers qui avaient annoncé des réductions de salaires pour ses employés qui gagnent plus de 50 000 dollars l’année, avant de faire machine arrière, d’autres franchises pourraient rapidement suivre l’exemple du Jazz. Il semblerait que pas mal d’entre elles le considéraient déjà… et il faut rappeler de manière plus globale que les chiffres du chômage explosent aux Etats-Unis avec des millions de personnes qui se sont inscrites cette semaine. La barre des 50 millions de personnes sans emploi pourrait être atteinte dans quelques semaines.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Utah Jazz en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés