Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Gary Trent Jr., la saison de la révélation

Agressif en défense et adroit de loin, Gary Trent Jr. est l’un des hommes en forme des Blazers. Il tourne à 14 points à 48% à 3-points depuis son record en carrière à 30 points, le 18 janvier. Basket USA a recueilli ses réactions après un nouveau match réussi à 18 points à 6/7 de loin.

Auteur de 18 points à 6/7 à 3-points face à San Antonio hier soir, Gary Trent Jr. est clairement l’un des hommes en forme du moment pour Portland. Sur ses neuf derniers matchs, l’arrière formé à Duke a terminé à 10 points et plus à 7 reprises et il tourne tout simplement à 14 points à 48% à 3-points sur cette période.

« Instant offense » en sortie de banc pour Rip City, le fiston de l’ancien Blazer a profité jeudi soir des cinq fautes de CJ McCollum pour rentrer en jeu, et selon l’aveu de Terry Stotts, il a gagné ses minutes dans le « crunch » grâce à son niveau de jeu et son adresse délirante.

« La défense est une question de fierté »

« Il joue avec beaucoup de confiance en ce moment », a confié Terry Stotts en conférence de presse. « Il a évidemment été très bon aux tirs, c’est un euphémisme, mais il prend ce qui vient. Défensivement, il produit de gros efforts. Il a toujours été un bon shooteur mais ses progrès en défense sont vraiment remarquables. »

Après une saison rookie très discrète avec 15 apparitions seulement sur les parquets de NBA, Gary Trent Jr. a passé un premier cap dans sa jeune carrière cet hiver. Passé de 7 à 17 minutes de jeu, « GTJ » peut effectivement savourer cette première victoire après une intersaison sérieuse passée à bosser son jeu.

« Je suis resté à Portland, je ne suis allé nulle part cet été. J’étais à la salle tous les jours, parfois deux fois par jour. C’est simplement la preuve que le travail paye. Je suis encore loin d’être le joueur que je veux devenir et je vais continuer à travailler. »

À 6 points à 42% de réussite à 3-points, il est peu à peu en train de se creuser une belle place dans la rotation de Portland. Alors qu’Anfernee Simons manque encore de dureté, Gary Trent Jr. apporte lui cette dimension défensive (et agressive) dont manquent les Blazers sur les postes extérieurs.

« Quand tu es un jeune joueur dans cette ligue, et que tu entres en jeu, tu dois être capable de défendre. La saison passée, ils m’ont dit qu’il fallait que je travaille en défense et j’ai pris ça à coeur. J’ai regardé des clips de ma défense avec le staff pour continuer à progresser (…) Il faut simplement connaître les bons angles, connaître les tendances des autres joueurs, et vraiment avoir du coeur. Il ne faut laisser personne scorer sur toi et le prendre à coeur si quelqu’un score contre toi. C’est une question de fierté. »

« Emmagasiner les minutes, ça aide »

Son coach a noté cette progression en défense, mais aussi dans l’approche mentale. Dans sa deuxième campagne, il est simplement mieux préparé à affronter les dangers publics qui peuplent les lignes arrières de la ligue.

« Il fait les efforts en défense mais il est surtout très concentré », apprécie Terry Stotts. « Il a gagné de l’expérience pour défendre les extérieurs sur les situations près du cercle et sur les écrans sans ballon. Le plus important pour les jeunes joueurs est de toujours anticiper l’action. On parle souvent de l’effort en défense, mais c’est encore plus que ça. Il faut être prêt sur chaque possession, toujours être sur le qui-vive et ne pas se faire attraper. Il faut être concentré sur la tâche en cours. »

Depuis son record en carrière à 30 points dans la défaite à Oklahoma City le 18 janvier dernier, Gary Trent Jr. ne baisse pas le pied. Il gagne graduellement en confiance et sa performance quasi-parfaite à 6/7 à 3-points hier soir est la preuve qu’il gagne peu à peu ses galons au sein de l’effectif.

Voir Carmelo Anthony le rechercher dans le coin pour un nouveau tir tout seul derrière l’arc, et le voir célébrer un autre tir décisif en communiant avec le banc dans les dernières minutes sont des signes qui ne trompent pas. « Quand tu es sur le terrain et que tu réussis tes actions, tu rentres tes tirs, tu trouves ton rythme et tu commence à te sentir bien, et il faut continuer à pousser. Mais jouer en match est crucial. Tu peux t’entraîner et faire du physique autant que tu veux mais tu ne peux pas simuler un vrai match. Emmagasiner les minutes, ça aide. »

Dans la meilleure forme de sa jeune carrière, à 21 ans seulement, Gary Trent Jr. aura sans aucun doute un rôle important à jouer pour hisser les Blazers en playoffs. La course contre la montre (et les Grizzlies) a débuté…

Propos recueillis à Portland

Gary Trent, Jr. Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2018-19 POR 15 7 32.0 23.8 42.9 0.1 0.7 0.7 0.3 0.3 0.1 0.3 0.1 2.7
2019-20 POR 61 22 44.4 41.8 82.2 0.4 1.2 1.6 1.0 1.5 0.8 0.3 0.3 8.9
Total   76 19 43.2 40.5 76.9 0.3 1.1 1.5 0.9 1.2 0.6 0.3 0.2 7.6

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Portland Trail Blazers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés