Summer
league
Summer
league
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Knicks jouent un mauvais tour au Magic

Avec un Elfrid Payton en mode « Arsène Lupin » (15 points, 9 passes, 8 interceptions !) et un Julius Randle solide (22 points, 8 rebonds, 2 contres), les Knicks se réveillent dans le money time pour coiffer le Magic qui s’est écroulé au plus mauvais moment (105-103).

La rencontre démarre sur un rythme élevé, avec un Markelle Fultz qui va provoquer Elfrid Payton près du cercle. Le duel des meneurs est intéressant, mais c’est le Knick qui prend le premier avantage, en distribuant parfaitement le jeu pour Julius Randle qui bouscule Khem Birch poste bas. Le Magic patine, et Evan Fournier n’est toujours pas entré dans son match (14-8). Les Bockers montrent une belle agressivité en défense, une fois n’est pas coutume, avec un Payton qui a déjà volé 4 ballons !

Les Floridiens ne mettent plus un panier pendant de longues minutes, et Steve Clifford peut hurler sur ses joueurs peu concernés. Terrence Ross tente de réveiller les siens depuis la ligne à 3-points, mais le joker d’Orlando ne peut pas faire grand-chose pour calmer le momentum des locaux, qui sont largement en avance après douze minutes (30-19).

Mo Bamba essaye de faire sortir Mitchell Robinson de la peinture en shootant de loin, mais sans trop de succès pour l’instant. Le Magic s’accroche, mais les oublis défensifs de Gary Clark ne les aident pas à vraiment réduire l’écart au tableau d’affichage. Taj Gibson gobe plusieurs rebonds offensifs, et les locaux sont toujours devant (38-28). Les visiteurs n’y arrivent pas, et coach Clifford remet son cinq majeur sur le parquet. Gibson trouve encore facilement le cercle, et l’ancien Bull réalise l’une de ses meilleures performances offensives depuis le début de la saison. Ross continue d’arroser de loin, et le duo Fournier-Vucevic essaye d’élever le niveau de jeu des leurs. L’écart fond progressivement, mais Vucevic fait une faute discutable et prend une technique pour une réaction d’humeur. À la pause, les Knicks sont toujours devant (54-47).

Le Magic se réveille mais…

La seconde période démarre par… un duel Fournier-Ntilikina des plus musclés. Le meneur français tombe dans un jeu de mains (et de clés de bras) du natif de Charenton, qui provoque une faute à l’expérience. Le numéro 10 du Magic fait beaucoup de bien à son équipe, et Aaron Gordon score de loin pour ramener son équipe à une seule possession des Bockers (63-60). L’ailier dunkeur se montre sur son jeu dos au panier, tandis que Vucevic noircit la feuille, doucement mais sûrement, et il punit de loin, après que Robinson lui a laissé le champ un peu trop ouvert.

Les visiteurs ont enfin pris la mesure du match, et Dennis Smith Jr fait n’importe quoi lorsqu’il a le ballon en main. Les troupes de Coach Clifford montent en régime, et après leur défaite de la veille à Boston, ils réagissent de la meilleure manière en prenant la tête à douze minutes de la fin (83-76).

La défense de New York est dans le dur, et les coéquipiers de Vucevic sont enfin bien dans leur basket. Evan Fournier apporte une étincelle supplémentaire en attaque, et aucun Knick n’arrive à le suivre au marquage. Bamba donne le tournis à un pauvre Robinson qui tombe dans le panneau sur chaque feinte de l’intérieur originaire d’Harlem. Mais Wayne Ellington plante de loin à deux reprises, et les locaux retrouvent quelques couleurs (90-86). Le shooteur vétéran est chaud, et le Madison Square Garden fait du bruit !

Payton continue sa moisson en volant plusieurs ballons, et sans exagérer, l’intensité du match ressemble à un duel de playoffs. Le Magic perd un peu pied, et Fournier ne met plus un shoot alors que son équipe en aurait bien besoin.

Julius Randle montre les muscles et les Knicks inversent la tendance après avoir collé un 17-4 à leurs adversaires du soir. Malgré un dernier rush d’Orlando, et grâce à un ballon perdu par Evan Fournier sur la dernière possession, les Knicks peuvent souffler et sourire : ils s’imposent 105-103 !

Knicks / 105 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
J. Randle 30 10/16 0/1 2/2 0 8 8 4 3 1 2 2 22 29
T. Gibson 30 9/13 0/0 1/2 2 3 5 0 2 0 0 1 19 20
E. Payton 33 7/13 1/1 0/0 1 3 4 9 4 8 2 0 15 28
F. Ntilikina 14 1/3 0/0 0/0 0 1 1 1 2 0 2 0 2 0
R. Bullock 30 5/13 0/4 2/2 2 1 3 3 2 1 1 0 12 10
B. Portis 18 1/8 0/3 2/2 2 1 3 1 0 0 0 0 4 1
K. Knox II 16 0/5 0/1 0/0 0 2 2 0 2 0 1 0 0 -4
M. Robinson 19 3/4 0/0 0/0 3 1 4 0 3 1 0 1 6 11
D. Smith Jr. 15 0/4 0/2 1/2 0 5 5 6 2 2 4 1 1 6
W. Ellington 18 4/7 4/6 0/0 0 1 1 0 3 0 0 0 12 10
R. Barrett 18 3/6 1/2 5/9 0 3 3 3 0 0 1 0 12 10
Total 43/92 6/20 13/19 10 29 39 27 23 12 13 5 105
Magic / 103 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
A. Gordon 34 7/14 2/6 0/2 0 4 4 5 2 1 1 0 16 16
N. Vucevic 34 9/13 3/4 4/5 2 6 8 3 3 1 4 3 25 31
K. Birch 12 0/0 0/0 2/2 0 4 4 0 1 0 1 0 2 5
M. Fultz 30 6/9 0/1 4/4 0 4 4 6 2 0 5 0 16 18
E. Fournier 33 3/7 2/5 8/9 0 3 3 0 5 1 3 0 16 12
G. Clark 14 1/3 1/3 0/0 1 1 2 1 1 0 0 1 3 5
W. Iwundu 12 0/3 0/1 2/2 0 2 2 1 1 0 0 0 2 2
M. Bamba 14 2/4 0/1 2/2 2 2 4 0 3 1 2 2 6 9
M. Carter-Williams 25 3/9 0/2 1/1 1 1 2 4 2 3 2 1 7 9
T. Ross 32 3/13 1/8 3/3 1 5 6 2 0 1 2 2 10 9
Total 34/75 9/31 26/30 7 32 39 22 20 8 20 9 103

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *