Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Et de neuf pour les Raptors !

Sans faire de bruit, Toronto remporte une 9e victoire de suite en s’imposant 115-109 à Cleveland. C’est Norman Powell qui sort de sa boîte dans le money time pour repousser les Cavaliers.

Début de match équilibré entre les deux formations, et c’est Kevin Love qui fait mal aux Raptors par son adresse de loin. À ses côtés, le retour de Darius Garland soulage Collin Sexton, et leur tandem tient tête à Kyle Lowry et Fred VanVleet. Il manque une étincelle pour que le match s’emballe, et c’est Kevin Porter Jr. qui l’apporte pour faire un premier écart (17-11).

Côté Toronto, Serge Ibaka pose de gros problèmes à la défense des Cavaliers par son agressivité et sa mobilité. John Beilein tente des choses en défense, mais l’intérieur sanctionne à 3-points, imité ensuite par Norman Powell. Toronto a pris la main sur le match avec un dunk au buzzer de Chris Boucher (31-25).

Des Cavaliers accrocheurs

On pense que les Raptors ont fait le plus dur mais Cleveland s’accroche par Larry Nance Jr au alley-oop et la percussion de Dante Exum (41-41). L’absence de Marc Gasol se ressent par la facilité des Cavaliers à pénétrer et aller au bout, mais aussi par les passes intérieures qui font mouche. Le chassé-croisé se poursuit, et lorsque Love frappe de loin, c’est Ibaka qui lui répond avec six points d’affilée. À la mi-temps, Toronto est devant (56-52) sans vraiment convaincre.

C’est après la pause que le match s’emballe, et c’est le sextuple All-Star, Kyle Lowry, qui se réveille. Enfin agressif, il va au cercle, et lorsque la défense préfère reculer, il sanctionne de loin pour donner huit points d’avance (69-61). Les Cavaliers sont sur une étrange défense de zone, trop statique pour vraiment gêner les Raptors. Et lorsque Serge Ibaka se retrouve à 45° face à Collin Sexton, il le punit aussi à 3-points (80-75). Les Cavaliers ne font pas les bons ajustements, et les Raptors signent un 11-0 pour prendre le large (88-75).

Le coup de grâce signé Norman Powell

On pense que le match est plié, sauf que Porter Jr, encore lui, lance un baroud d’honneur. Offensivement, c’est un vrai talent, et il reçoit le soutien de Nance Jr pour réduire l’écart (92-86). L’ancien Laker écrabouille Powell sur une merveille de passe de Garland, et Cleveland est au contact (94-90). Après le temps-mort, les Raptors reprennent leurs esprits pour signer un 6-0 avec Siakam à 3-points (100-90). Les Raptors respirent mieux, sauf que les Cavaliers insistent et Sexton part au coast-to-coast, puis Love signe un 3-points pour conclure un 9-0 (100-99).

Les deux équipes sont au bord du K.O., et c’est finalement Powell qui va faire la décision. Un 3-points, puis un dunk, et les Raptors respirent pour arracher cette 9e victoire de rang et confirmer leur deuxième place de la conférence. Pour les Cavaliers, cela fait plus d’un mois que l’équipe n’a plus gagné à domicile…

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *