Pariez en ligne avec Unibet
  • IND1.15CHA5.25Pariez
  • TOR1.95MIL1.86Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Petit à petit, Michael Porter Jr. trouve son rôle dans la rotation des Nuggets

Lors de 9 des 11 derniers matchs, Michael Porter Jr a joué plus de 12 minutes et, la nuit dernière, il a réalisé sa performance la plus complète.

Lors de la victoire des Nuggets contre les Warriors, Michael Porter Jr a été crucial, marquant 12 de ses 18 points dans le dernier quart-temps et la prolongation. Mais le rookie est beaucoup plus qu’un scoreur et il commence à montrer au grand jour le potentiel qui fait saliver tout le Colorado.

« Michael Porter… 18, 10 et 5, » énonce Mike Malone avec un sourire après le match. « Ce gamin n’a pas de limite et c’est très bien de le voir saisir cette opportunité dans un match retransmis à la télé nationale. »

Après un début de saison où il était cloué au bout du banc, Michael Porter Jr fait désormais partie de la rotation de Denver. Jusqu’ici protecteur de son poulain, le coach est désormais prêt à le laisser jouer et apprendre sur le terrain. Et cette nouvelle routine a été bénéfique pour celui qui est passé par l’université du Missouri.

Mike Malone : « Michael Porter Jr est un pion essentiel de notre futur »

« Désormais, il sait quand il va rentrer, il sait qu’il va avoir du temps de jeu. Ce qui l’aide également, c’est de savoir qu’on va appeler des systèmes pour lui, qu’on va essayer de lui donner des ballons dans les spots qu’il préfère. Alors qu’en début de saison, il ne savait pas s’il allait jouer. Mais tout ça, c’est terminé, » prévient le technicien. « Michael Porter Jr est un pion essentiel de notre futur. Il va jouer tous les soirs, il est le premier joueur à sortir du banc tous les soirs et ça lui permet d’être plus serein, et d’aller sur le terrain sans pression. Et chaque soir, il donne l’impression d’être de mieux en mieux. »

Si les fans des Nuggets en voulaient à Mike Malone de ne pas faire jouer MPJ régulièrement en 2019, l’intéressé préfère lui rappeler que l’effectif de Denver est rempli de bons joueurs NBA. Rien que sur les postes 3 et 4, il y a Paul Millsap, Will Barton, Juancho Hernangomez, Torrey Craig et Jerami Grant. Cinq joueurs solides voire très solides.

« Franchement à cette période de la saison, avec tous les joueurs talentueux qu’on a dans le vestiaire, c’est vraiment spécial de réaliser une telle performance surtout en étant rookie, » décrit-il. « Il faut savoir être patient. On a des gars qui doivent jouer. Par exemple, Juancho a joué en première mi-temps mais pas en deuxième. Torrey n’a pas joué en deuxième mais on est ensemble, on est soudé. Sur un plan personnel, j’essaie juste de progresser. Je sais que mon opportunité viendra et j’ai fait deux bons matchs de suite, mais je dois continuer. »

Dans le vestiaire, une chose est sure, Michael Porter Jr fait déjà l’unanimité.

Will Barton : « Dans cette ligue, vous ne pouvez que progresser en jouant et ce genre de matchs va l’aider dans ce sens »

Que ce soit par son potentiel, comme le souligne Mason Plumlee, « c’est un baller. Il fait tellement plus que simplement marquer des points. C’est agréable de jouer avec lui. Ce soir par exemple, il a attaqué le cercle avec force et ça a causé des problèmes pour leur défense. Il peut tirer et sa défense s’améliore match après match. »

Ou, par son éthique de travail. « Il n’a pas encore eu beaucoup d’expérience en NBA, il n’a pas vraiment joué à l’université donc les gens doivent s’en souvenir et respecter le fait qu’il est encore en phase d’apprentissage, » rappelle Malik Beasley. « Mais par contre, il faut reconnaitre qu’il travaille dur. C’est un bosseur et il fait ce qu’il faut pour progresser. »

À l’image d’un Sekou Doumbouya à Detroit, Michael Porter Jr. a désormais l’opportunité d’apprendre sur le terrain. De faire des erreurs, de vivre de vraies expériences d’un joueur NBA. Et pour Will Barton, c’est de loin la chose la plus important pour l’évolution du rookie.

« Ce genre d’expérience ne peut que lui être bénéfique. Ambiance hostile à l’extérieur, en back-to-back, menés de 17, puis devant, puis menés de 16, et au final victoire après prolongation. C’est une super expérience. Dans cette ligue, vous ne pouvez que progresser en jouant et ce genre de matchs va l’aider dans ce sens. »

Propos recueillis à San Francisco.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Denver Nuggets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés