NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DET59
MIL89
ATL63
MIA64
CHI31
CHA45
PHI26
BRO20
SAC
MEM4:00
GSW
HOU4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • SAC1.95MEM1.89Pariez
  • GOL4.75HOU1.19Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

John Beilein s’excuse auprès de ses joueurs… pour s’être trompé de mot ?

Le coach des Cavaliers a-t-il utilisé le mot « thugs » pour parler à ses joueurs ou le mot « slugs » ? Le débat est ouvert dans le vestiaire bien compliqué de l’équipe.

Quelle ambiance bizarre à Cleveland. Il y a un mois, des joueurs de l’effectif se plaignaient de façon anonyme des méthodes du nouveau coach, John Beilein, dans la presse. Publiquement, tout le monde soutenait néanmoins l’entraîneur. Depuis, Kevin Love multiplie les crises et le dernier épisode en date rajoute à la cacophonie ambiante.

Car l’ancien technicien de Michigan a dit à ses joueurs, lors d’une séance vidéo, qu’ils ne jouaient « plus comme une bande de voyous », « a bunch of thugs » en VO. Le problème, c’est que « thug » peut avoir une connotation raciste et que le staff de John Beilein et ses joueurs étaient interloqués à la fin de la session.

Preuve que les choses ne vont pas dans le vestiaire, personne n’a crevé l’abcès directement, et l’information est remontée au GM, Koby Altman, qui a dû demander des explications sur le contexte de ce « thug »…

Dans la foulée, les insiders étaient mis au courant et ESPN pouvait obtenir l’explication de John Beilein.

« Je n’ai pas réalisé que j’avais utilisé le mot « thugs », mais mon staff m’a dit plus tard que je l’avais fait, donc ça doit être le cas », assure-t-il. « Je voulais dire « slugs » (limaces) pour dire qu’on jouait doucement. On ne jouait pas dur avant, mais c’est le cas maintenant. Je voulais faire un compliment. C’est ce que j’essayais de dire. J’ai déjà parlé à huit de mes joueurs ce soir, et ils m’ont dit qu’ils comprenaient ».

L’explication de John Beilein semble étonnante car ça signifie que l’ensemble de son staff et de ses joueurs a pris un compliment pour une insulte. Dans le contexte, quelqu’un aurait pourtant dû comprendre l’erreur du coach.

Mais ce nouvel épisode traduit surtout les problèmes internes de l’équipe, avec un entraîneur qui a du mal à faire la transition entre la NCAA, où le coach est le maître absolu du vestiaire, et la NBA, où le pouvoir des joueurs est très fort. Le fait qu’un tel « incident » remonte d’abord au GM puis à la presse avant d’être réglé en interne en dit long.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés