NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DET
MIL1:00
ATL
MIA1:30
CHI
CHA2:00
PHI
BRO2:00
SAC
MEM4:00
GSW
HOU4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • DET8.3MIL1.08Pariez
  • ATL3MIA1.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Anthony Davis, une perfusion et ça repart !

Malade, l’intérieur des Lakers a reçu une perfusion à la mi-temps du match à Denver. Avant de se montrer décisif en seconde période.

On comprend mieux pourquoi, après la pause, Anthony Davis est revenu avec un bandeau sur l’avant-bras gauche.

Cette nuit à Denver, l’intérieur des Lakers a ainsi subi une intraveineuse à la mi-temps de la rencontre. Ce traitement devait lui permettre de calmer ses symptômes grippaux qui lui avaient fait manquer la session vidéo matinale et le rendaient incertain pour ce match.

Intervention médicamenteuse payante car Anthony Davis a scoré 13 de ses 25 points (9/18) dans le troisième quart-temps, en gobant 10 rebonds. Surtout, repositionné en pivot, il a joué un rôle clé défensivement dans le « money time », repoussant plusieurs reprises Nikola Jokic (13 points seulement à 4/12) et Jamal Murray au cercle.

« J’ai juste essayé de me battre, » note AD après la rencontre. « Faire tout ce que je peux pour aider l’équipe à gagner. » « Il a fait une performance digne d’un meilleur défenseur de l’année, » décrit son coach Frank Vogel, un élément de langage qui revient en boucle à Los Angeles. « Il a défendu sur leurs deux meilleurs joueurs, Jokic en homme à homme, et Jamal Murray en le contestant au cercle, en sortant action défensive après action défensive. »

« C’est le meilleur défenseur de l’année »

Le coach qualifie sa performance, réalisée malgré son état de santé, de « remarquable » et « unique ». « C’est ce qu’il fait tout au long de l’année, » reprend LeBron James. « Jouer malgré les blessures, malgré la maladie comme ce soir. C’est le meilleur défenseur de l’année et il l’a montré encore une fois ce soir, en jouant en un contre un face au « Joker » au poste. En switchant face à un petit comme Jamal Murray. Un match monstrueux pour lui. »

Il a dominé son sujet après un début de rencontre plus poussif : à l’issue du premier quart-temps, il n’avait pas encore scoré. « Ma santé n’a pas été un facteur, » estime l’intérieur. « J’ai essayé de faire les bons choix, j’ai essayé de ne rien forcer. J’ai eu de bons shoots mais je réfléchissais trop. Pas à cause de la maladie mais de la façon dont ils me défendaient. J’ai essayé d’être agressif dans les trois quart-temps suivants. Donc la maladie n’a pas été aussi grave que je l’imaginais, en particulier en jouant à Denver avec l’altitude. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Denver Nuggets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés