Summer
league
Summer
league
MIL21
CLE41
LAC
BRO22:00
IND
MIN23:30
WAS
HOU0:00
NOR
ORL1:30
ATL
SAS2:00
TOR
DEN3:30
GSW
CHI4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

LeBron James trop fort pour les Spurs

Huitième victoire consécutive des Lakers qui ont dicté leur loi à l’AT&T Center (104-114), portés par un LeBron James brillant avec 33 points (à 13/24 au tir) et 14 passes.

Le rouleau compresseur « pourpre et or » a encore opéré cette nuit, marchant sur des Spurs pourtant déterminés à faire bonne figure à domicile. Le tandem DeRozan-Aldridge a tout tenté pour faire vaciller le leader de la conférence Ouest, mais LeBron James était tout simplement trop fort, forçant la décision à lui seul dans le dernier acte.

Les Lakers affichent leurs intentions d’entrée avec JaVale McGee et LeBron James qui s’en vont tester la résistance des cercles texans. Kyle Kuzma et Troy Daniels enchaînent ensuite deux paniers chacun pour maintenir les Californiens en tête et mettre à mal le boulot de DeMar DeRozan et LaMarcus Aldridge (22-25).

Un chasedown block pour la route

Dans le deuxième acte, LeBron James se mue en scoreur et attaque la période par trois paniers de suite dont deux dunks qui font mal à la tête des Spurs (27-32).

Derrick White, titulaire cette nuit, essaie d’inverser la tendance à 3 -points mais le King lui répond cette fois d’un tir lointain… avec la planche. Il faut alors toute l’efficacité du travail en isolation de DeMar DeRozan, auteur de trois paniers de suite, pour permettre à San Antonio de refaire surface.

Bryn Forbes poursuit avec trois bonne séquences à son tour et malgré le « chasedown block » de LeBron James sur Dejounte Murray, ce sont bien les hommes de Gregg Popovich qui virent en tête au repos (56-54).

Bryn Forbes fait monter la température avec deux paniers à 3-points qui portent l’écart à +6 (69-63). Mais San Antonio doit cette fois faire face à un LeBron James passeur. Le King fait briller Kentavious Caldwell-Pope par deux fois de loin, puis sert Anthony Davis avant d’envoyer JaVale McGee dans les airs. C’est toutefois lui qui redonne l’avantage aux siens d’un step back dans la peinture (73-74).

Qui pour stopper le King ?

L’adresse à 3-points de Troy Daniels et Rajon Rondo offrent alors quatre longueurs d’avance aux Lakers à 12 minutes de la fin (82-86), le début des ennuis pour les Spurs. Car suite à un nouveau panier de loin signé Rajon Rondo, LeBron James prend feu et sanctionne par trois fois la défense adverse avec trois missiles derrière l’arc qui font soudainement la différence (85-96).

Déchaîné, le King poursuit avec un lob pour Javale McGee, un panier avec la faute de DeRozan et un service pour Danny Green, l’ancien de la maison, qui ne se prive pas pour donner le coup de grâce à la franchise pour laquelle il a joué pendant sept ans (91-102). La connexion James – Davis achève définitivement les Spurs pour boucler ce qu’on appellera une nouvelle démonstration de force de la troupe de Frank Vogel (104-114).

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *