Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les Pistons profitent de quatre jours pour remettre leur défense à niveau

La défense est en souffrance à Detroit. Les blessures, la fatigue et les absences plombent la formation de Dwane Casey, qui doit profiter de quatre jours de repos pour se réorganiser.

Cette respiration de quatre jours sans jouer va sans doute faire du bien aux Pistons. Le calendrier resserré et les blessures accumulées ont rendu le début de saison très compliqué. Cela se voit particulièrement en défense puisque les chiffres sont inquiétants : 27e défense de la ligue, 27e à l’adresse adverse et 28e pour le pourcentage des paniers à 3-pts encaissés. L’axe de travail est donc tout trouvé durant ces quatre journées, un luxe inestimable en NBA.

« Je suis inquiet pour notre défense », reconnaît Dwane Casey. « L’assistant Sean Sweeney a passé beaucoup de temps à l’enseigner. On a fait de la zone dernièrement, ce que j’adore apprendre, mais on ne devrait pas avoir recours à une zone si on applique bien nos systèmes défensifs. Cela peut sonner comme une excuse mais dans la NBA actuelle, le training camp dure jusqu’au 1er décembre, tellement il est court. »

Le coach pointe notamment la défense en transition, et les ballons perdus (16.9 de moyenne, quatrième pire total de la ligue) qui alimentent ces situations, mal gérées par les Pistons. « On doit mieux communiquer, revenir plus vite, arrêter la balle. On est difficulté dans tous ces domaines cette année. J’ai du mal à faire passer le message. On a tous du mal à imprégner ça. Et les balles perdues tuent notre défense. Si on parvient à diminuer de une ou deux balles perdues chaque quart-temps, on sera bien mieux. Car on shoote bien. » 

Avec 47.1% de réussite, Detroit est effectivement une équipe très adroite, la sixième de la ligue. C’est même la meilleure à 3-pts (40.5%). Il est donc dommage de ne pas réussir à capitaliser sur ces bonnes dispositions en étant aussi mauvais en défense. Il faut resserrer l’étau de ce côté du terrain mais aussi faire plus attention en attaque.

« Qu’on n’hésite pas à faire des choses simples, des choses évidentes », espère le coach. « On essaie de mettre la balle dans des zones compliquées, avec des passes très difficiles, alors qu’un autre choix, plus juste, est juste à côté. On tente de passer entre deux défenseurs, alors qu’une passe est à portée de main. La plupart de nos balles perdues sont évitables. Mais c’est épidémique à toute la ligue. Les équipes jouent plus vite. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Detroit Pistons en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés