Matchs
hier
Matchs
hier
LAL105
DEN103
Pariez en ligne avec Unibet
  • DEN3.2LOS1.35Pariez
  • MIA2.27BOS1.64Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Avec Team USA, Kemba Walker apprécie d’être dans la lumière

Avant de rejoindre Boston, l’ex meneur de Charlotte est témoin chaque jour de sa cote de popularité grandissante durant cette Coupe du monde 2019.

Kemba Walker a longtemps été un meneur sous-coté, du fait qu’il évoluait dans une franchise de milieu de tableau de la Conférence Est. Au fil des années (et des performances individuelles de choix), le meneur s’est fait un nom en NBA et a été récompensé de ses efforts par une première titularisation pour son troisième All-Star Game, en février dernier. Un détail qui pourrait sembler anodin mais qui représente bel et bien un marqueur de sa progression.

Avant de rallier Boston, un marché bien plus important que Charlotte, Kemba Walker teste sa cote de popularité à l’occasion de la Coupe du monde, où il joue les premiers rôles grâce aux nombreux désistements de ses pairs.

Son entrée dans l’arène de l’Oriental Sports Arena, une heure avant le début de la rencontre face à la République Tchèque, a notamment été bruyamment saluée par le public chinois.

« Ça rend vraiment humble de savoir que tu as des fans dans d’autres endroits, particulièrement pour moi. C’est juste une super sensation », a-t-il lâché après son match à 13 points et 4 passes décisives face aux Tchèques.

Il faut dire aussi que le profil de jeu pour le moins spectaculaire de l’ancienne boule de nerfs des Hornets a de quoi séduire les fans de basket du monde entier. Entre ses crossovers, ses changements d’appuis déroutants et ses finitions acrobatiques, il a tout pour faire partie des stars de cette équipe américaine amoindrie. Avec le rayonnement de Team USA, tout est décuplé et Kemba Walker s’en est bien rendu compte depuis le début de la préparation.

« J’avais hâte de faire partie de cette équipe depuis longtemps. C’est spécial de faire partie de ce groupe. J’ai fait partie de l’équipe des USA pendant des années, j’ai été dans plusieurs équipes qui jouaient les « sparring-partners » sans aller très loin. J’apprécie cette fois ».

Après avoir été ciblé en NBA, le meneur apprend à subir le même traitement de faveur en compétition internationale. « C’est toujours bien d’avoir le respect des équipes adverses particulièrement dans le basket FIBA », a-t-il conclu. Un honneur et surtout un bon entraînement avant de franchir un cap à Boston à la rentrée.

Kemba Walker Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2011-12 CHA 66 27 36.6 30.5 78.9 0.5 3.1 3.6 4.4 1.2 0.9 1.8 0.3 12.1
2012-13 CHA 82 35 42.3 32.2 79.8 0.7 2.7 3.5 5.7 1.9 2.0 2.4 0.4 17.7
2013-14 CHA 73 36 39.3 33.3 83.7 0.5 3.7 4.2 6.1 1.8 1.2 2.3 0.4 17.7
2014-15 CHA 62 34 38.5 30.4 82.7 0.6 3.0 3.6 5.1 1.5 1.4 1.6 0.5 17.3
2015-16 CHA 81 36 42.7 37.1 84.7 0.7 3.7 4.4 5.2 1.4 1.6 2.1 0.5 20.9
2016-17 CHA 79 35 44.3 39.9 84.7 0.6 3.3 3.9 5.5 1.5 1.1 2.1 0.3 23.2
2017-18 CHA 80 34 43.1 38.4 86.4 0.4 2.7 3.1 5.6 1.2 1.1 2.2 0.3 22.1
2018-19 CHA 82 35 43.4 35.6 84.4 0.6 3.8 4.4 5.9 1.6 1.2 2.6 0.4 25.6
2019-20 BOS 56 31 42.5 38.1 86.4 0.6 3.2 3.9 4.8 1.6 0.9 2.1 0.5 20.5
Total   661 34 41.9 36.0 83.7 0.6 3.3 3.8 5.4 1.5 1.3 2.2 0.4 19.9

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés