Présaison
NBA
Présaison
NBA
MIA
ATL1:30
MEM
CHA2:00
DAL
OKC2:30
PHO
DEN3:00
UTH
SAC3:00
LAL
GSW4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Doc Rivers conscient que les Clippers ont une cible dans le dos

Le coach des Clippers estime que c’est positif pour une équipe d’être la cible commune des adversaires. Même s’il reconnaît que ça peut être épuisant…

Même si le championnat s’annonce ouvert la saison prochaine, certaines équipes auront davantage une cible dans le dos que d’autres. Pour la première fois depuis longtemps, ce ne sera pas le cas des Warriors, ni des Raptors pourtant champions NBA. En revanche, les Clippers vont découvrir ce nouveau statut, et Doc Rivers l’accepte volontiers.

« C’est super pour cette équipe. C’est épuisant en revanche pour un champion car ça arrive habituellement pour une équipe qui a déjà gagné » rappelle-t-il dans le Boston Globe. « En 2008, c’était vraiment les Pistons que nous ciblions avec les Celtics, puis les Lakers. La saison passée, c’était clairement Golden State qui était ciblé, et cette année, c’est plus ou moins ouvert car l’équipe championne, Toronto, a perdu son meilleur joueur. »

« Je pense que c’est une bonne chose. Je pense qu’on en a besoin »

Justement, ce « meilleur joueur » est arrivé aux Clippers, accompagné de Paul George, et Doc Rivers ose une comparaison avec une célèbre équipe du début des années 2010… « C’est ouvert… Il y a nous. Il y a les Lakers, les Warriors, les Celtics… Il y a une flopée d’équipes, et on fait partie des équipes qui seront ciblés. Ça me rappelle le Heat qui n’avait encore rien gagné, mais qui avait une cible dans le dos avec LeBron, Wade et Bosh. »

Et comment vit-on le fait d’être une cible ? Doc Rivers se souvient alors de 2009. Les Celtics sont titrés dès la première saison de leur « Big Three », et les trentenaires de Boston avaient souffert dans leur quête d’un doublé.

« On avait déjà gagné, et on savait que les équipes allaient nous agresser. On s’y était préparé mais c’était épuisant car on sortait d’un titre. (…) Je pense que c’est une bonne chose. Je pense qu’on en a besoin. Cela va nous apprendre à gérer le fait d’être prêt chaque soir. Dans une épreuve longue, si on parvient à traverser tout ça, ça nous servira pour le final. Si on n’y parvient pas, alors on ira nulle part. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA Clippers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés