NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
WAS99
SAS98
PHI66
NYK79
TOR61
ORL51
ATL61
MIL58
MIA75
CLE50
BRO56
CHA51
DAL66
GSW31
CHI43
DET39
MIN19
UTH26
DEN
HOU3:00
LAC
BOS4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • DEN1.9HOU1.95Pariez
  • LA 1.31BOS3.5Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

La victoire des Raptors relance l’idée d’un retour de la NBA à Vancouver

Avec le succès des Raptors et l’engouement populaire autour de l’équipe basée à Toronto, l’idée de réinstaller une deuxième franchise au Canada pourrait faire son chemin, 18 ans après le déménagement des Grizzlies à Memphis.

Née il y a « seulement » 24 ans, la franchise de Toronto fait désormais figure d’exemple, autant sur le plan sportif que populaire. La victoire en finale NBA des Raptors (la toute première d’une ville basée hors des Etats-Unis) a fait l’effet d’une onde de choc à travers tout le Canada. Les bars et restaurants de Vancouver, à l’autre bout du pays, ont fait salle comble et ses habitants ont vécu par procuration les péripéties des hommes de Nick Nurse.

Pendant six ans, de 1995 à 2001, la ville de Vancouver a eu sa propre équipe NBA, les Grizzlies, qui ont ensuite déménagé à Memphis. La réussite des Raptors est telle que la ligue pourrait reconsidérer l’idée d’un retour à Vancouver, comme l’avait laissé entendre Adam Silver même si le commissionner de la NBA avait ajouté que l’heure n’était pas à une nouvelle expansion.

« Une équipe canadienne peut vraiment faire de grandes choses »

Localement, de nombreuses voix essaient de faire avancer les choses en ce sens, comme Tom Mayenknecht, animateur sur la radio sportive TSN et ancien directeur de la communication des Raptors entre mars 1994 et février 1995, qui a notamment participé à l’élaboration du premier logo de la franchise et au choix de son surnom.

« C’est une question de temps, pas de possibilité. Je pense que la NBA reviendra d’abord à Seattle. Mais je pense aussi que Vancouver pourrait revenir sur la table d’ici cinq à sept ans. C’est inévitable que la NBA revienne à Vancouver à un moment donné. Je pense que la ligue regrette vraiment ce qu’il s’est passé et la façon avec laquelle l’équipe est partie la première fois », a-t-il déclaré à l’antenne locale de CTV News. « Non seulement Vancouver est devenue une ville très différente, beaucoup plus grande qu’il y a vingt ans, mais la NBA est aussi beaucoup plus internationale. Je pense qu’elle serait perçue différemment ».

Au niveau des fans, la victoire des Raptors pourrait elle aussi changer les mentalités. Vancouver pourrait avoir un autre rôle que celui de « sparring partner » après avoir terminé ses six saisons entre la 11e et la 14e place de la conférence Ouest.

« Beaucoup de mes amis pensent que la NBA est vraiment un sport américain et que seules les équipes américaines seraient meilleures. Mais maintenant, ça montre qu’une équipe canadienne peut vraiment faire de grandes choses », confie un fan de basket de la ville. « Les gens avaient perdu tout intérêt après la moitié de la saison », se rappelle un autre fan de Vancouver, ancien abonné aux Grizzlies, aujourd’hui supporter des Raptors et qui serait prêt à aller « à tous les matchs », si la franchise venait à reprendre ses quartiers en Colombie-Britannique. « Je crois que tout le produit a changé maintenant, donc je pense qu’il aurait du succès ».

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Memphis Grizzlies en 1 clic

Toronto Raptors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés