Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

L’objectif des Bucks : forcer Kawhi Leonard à jouer à un-contre-cinq

Les Bucks s’y sont mis à plusieurs mais ils ont réussi à éteindre Kawhi Leonard dans le dernier quart-temps du Game 1. L’objectif ? Recommencer ce soir.

Seulement trois tirs tentés, aucun transformé, et finalement deux petits points sur lancers-francs : Kawhi Leonard n’a pas existé dans le dernier quart-temps du Game 1 entre Milwaukee et Toronto. La récompense du travail de sape des Bucks.

« On a beaucoup parlé de la fierté que ça exige pour celui qui assure cette mission » raconte Mike Budenholzer. « Pendant la majeure partie de la soirée, Khris Middleton et Malcolm Brogdon étaient sur lui. On a été capable de le malmener à plusieurs, et puis dans le quatrième, après avoir vu deux gars devant lui toute la soirée, il constate en plus toute notre activité autour. »

Assez pour le décourager. Car un seul défenseur ne peut pas freiner un tel joueur, comme le rappelle Khris Middleton. « J’essaie de rester avec lui, de lui compliquer la vie. Il cherche ses spots, passe entre les défenseurs, trouve un moyen de tirer… On ne peut pas défendre en un-contre-un sur lui, on a vu ce que ça a donné dans le premier quart-temps, il est trop fort. »

Ça a donné 9 points dans le premier quart-temps. Et 14 dans le troisième, de quoi tirer la sonnette d’alarme. Les Bucks ne voulaient pas perdre l’avantage du terrain dès la première manche, et ça s’est vu dans leur défense dans le money time.

À Nick Nurse de trouver des solutions

Kyle Lowry pouvait bien passer entre les mailles de cet épais filet jeté par les Bucks sur les Raptors : le meneur de jeu a inscrit 14 points dans le dernier quart, mais il a été le seul Raptor à mettre un panier dans le jeu, le seul à réussir à ramasser les miettes laissées par un jeu en isolation qui ne pouvait pas fonctionner pour Kawhi Leonard face à ce troupeau de cerfs.

« C’est le point central de leur attaque, Khris et Malcolm ont fait un super boulot pour l’isoler » souligne le Giannis Antetokounmpo. « Il essaie toujours d’aller sur sa main droite pour trouver ses spots de prédilection. On essaie de lui compliquer la tâche. Et dans le quatrième, c’était dur pour lui. C’est un objectif d’équipe que de le faire jouer à un-contre-cinq. »

À Nick Nurse d’être un peu plus inventif si le money time est de nouveau serré ce soir. Et à ses lieutenants de répondre présent également : en enlevant Kyle Lowry, ils ont compilé un 0/12 aux tirs dans le dernier quart mercredi soir.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Milwaukee Bucks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés