Présaison
NBA
Présaison
NBA
BOS63
CLE28
LAC35
MEL41
SAS17
NOR8
WAS
MIL0:00
TOR
CHI0:00
ORL
PHI0:00
MIN
MAC2:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Toronto avait aussi réglé la mire

Nick Nurse voit l’adresse à 3-points comme le point de départ de beaucoup de choses.

Les lieutenants de Kawhi Leonard cherchaient encore leur rythme en attaque après la quatrième manche de la série face aux Sixers, et ils l’ont finalement trouvé dans la cinquième.

L’ailier n’a eu besoin de mettre que 21 points cette fois-ci, les Raptors ayant tous participé à la grosse fessée infligée aux Sixers hier soir avec notamment 57 points pour le quatuor Lowry-Green-Gasol-Ibaka, tous au-dessus des 50% de réussite. Dont un 12/17 derrière l’arc en cumulé pour les trois premiers nommés, un domaine où Toronto a enfin excellé (16/40).

Idéal pour retrouver la confiance.

« On pense avoir plusieurs joueurs capables de shooter, et un cinq où tout le monde peut mettre des 3-points » note Nick Nurse. « On en a mis quelques-uns et je crois que ça donne de l’énergie. C’est dur de continuer à défendre dur quand tu es découragé de voir tes tirs qui ne rentrent pas. Le niveau défensif est monté d’un cran, on a bien joué des deux côtés ce soir. »

Une confiance qui permet non seulement de maintenir un tempo soutenu avec un bel apport numérique, mais aussi de ne pas payer certaines hésitations.

« J’ai senti qu’on avait un meilleur rythme. Ça vient du fait qu’on était prêt à jouer, prêt à tirer » analyse l’entraîneur. « Il faut avoir ses appuis, ses mains prêtes, mais aussi son esprit bien en place. On est un peu moins hésitant, et c’est important pour notre rythme. Parfois tu ressors le ballon, tu penses que ton coéquipier va shooter donc tu vas au rebond, mais finalement il ne tire pas et tout le monde se retrouve mal placé. La passe suivante peut être ratée, tu prends un mauvais tir par rapport à celui que tu avais trois passes avant. Encore une fois, on avait besoin de continuer à shooter, d’être prêts à dégainer. »

Et puis hier, tout allait tellement bien que même quand Marc Gasol a pris une pause pour se demander s’il devait tirer en voyant Joel Embiid lui laisser quelques mètres, l’Espagnol l’a sanctionné. Reste maintenant à garder la mire en terrain hostile.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toronto Raptors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés