Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
News

Les thunes de Looney

C’est le facteur X des Warriors depuis le début des playoffs. Free agent, la doublure d’Andrew Bogut fait mal aux Clippers par son opportunisme en attaque mais aussi sa mobilité en défense.

C’est la rotation idéale dans un groupe. Depuis trois ans, Kevon Looney répond souvent présent pour les Warriors dans un style moins flamboyant et explosif que Jordan Bell, et c’est lui qui avait pris la place de Draymond Green ou de Damian Jones lorsque ces derniers se sont blessés. Au total, 24 titularisations cette saison, et dans la série face aux Clippers, il est le joueur le plus rentable avec 35 points en une cinquantaine de minutes.

Comme on a pu le voir la nuit dernière, Kevon Looney n’est pas du genre à forcer quoi ce soit, et son 14 sur 17 aux tirs depuis le début de la série tient beaucoup à ses dunks en trailer ou sur rebonds offensifs. Mais lorsque Montrelz Harrell le laisse libre au large, il a prouvé qu’il pouvait driver pour aller au bout comme dans le Game 2 ou même shooter extérieur comme dans le Game 3. « Quand vous êtes à 4 sur 4 près du cercle, ça devient plus facile de shooter à 4-5 mètres sur l’action suivante » explique Steve Kerr. « Il fait du bon boulot pour trouver ses positions et trouver son rythme. »

Rapide, Kevin Looney est l’intérieur idéal sur contre-attaque ou transition. Il arrive en trailer, lancé, et ses bonnes mains lui permettent de finir. Et lorsque ça ne donne rien, il sait se placer en fonction de la défense lorsque Kevin Durant, Stephen Curry ou Kevin Durant attirent plusieurs défenseurs.

Un bon salaire ailleurs qu’aux Warriors…

De quoi continuer de séduire son coach mais aussi ses dirigeants puisqu’il est free agent non protégé cet été. Prolongé au minimum, ses performances pourraient lui permettre de décrocher un contrat sur plusieurs saisons. À Golden State ou ailleurs, et Andre Iguodala est son « agent ».

« La NBA a pris une orientation où il n’y a pas de place pour les joueurs qui sont dans le ventre mou » analyse Andre Iguodala. « Soit vous êtes en haut, soit vous êtes en bas. Il n’y a pas de classe moyenne, et c’est comme ça que les Warriors ont récupéré DeMarcus Cousins. J’espère que Kevon sera payé. Et j’espère qu’il ne prolongera pas car ça voudra dire qu’il a pris tout l’argent. »

Si Andre Iguodala ne le voit pas prolonger, c’est parce que les Warriors auront encore un été très chargé puisque Kevin Durant, Klay Thompson et DeMarcus Cousins sont free agents.

Kevon Looney Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2015-16 GOS 5 4 57.1 50.0 0.0 0.8 1.2 2.0 0.0 0.4 0.0 0.2 0.0 1.8
2016-17 GOS 53 8 52.3 22.2 61.8 0.8 1.5 2.3 0.6 1.2 0.3 0.3 0.3 2.6
2017-18 GOS 66 14 58.0 20.0 54.5 1.3 2.0 3.3 0.6 1.6 0.5 0.5 0.9 4.1
2018-19 GOS 80 19 62.5 10.0 61.9 2.4 2.8 5.2 1.5 2.6 0.6 0.6 0.7 6.3
Total   204 14 59.5 19.2 59.3 1.6 2.2 3.8 1.0 1.9 0.5 0.5 0.6 4.5
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *