Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Encore une énorme prestation défensive pour les Wolves

La nuit dernière, Minnesota et Houston ont fait jeu égal dans le premier quart-temps (24-24) puis les Rockets ont creusé l’écart dans le deuxième à la faveur d’un 38-24, mais les Timberwolves ont alors pris les mesures qui s’imposaient pour redresser la barre. Résultat : 38-20 dans le troisième quart, 17-9 dans le quatrième, et une grosse victoire. Minnesota a donc contenu Houston, sixième attaque de la ligue, à 29 points en 24 minutes.

« On est revenu et on a montré clairement qu’on allait changer certaines choses. On est retourné sur le terrain avec la hargne, le feu en nous, pour pouvoir revenir dans le match », décrit Karl-Anthony Towns, 24 points et 11 rebonds hier soir, au Star Tribune. « Un des trucs dont je suis fier, c’est que non seulement on est rentré au vestiaire et on s’est parlé, mais on est revenu sur le terrain et on a agi. »

Minnesota, équipe défensive dans le futur ?

« Ça montre le niveau qu’on peut atteindre en défense », poursuit Robert Covington. « On était vraiment concentrés. Tous. Tous ceux qui ont foulé le parquet étaient engagés défensivement en deuxième mi-temps. »

Une performance dans la lignée de ce que fait la franchise de Minneapolis depuis le transfert autour de Jimmy Butler, avec un Robert Covington en train de changer la face de l’équipe. Une équipe qu’il voit d’ailleurs devenir spécialiste de la défense à l’avenir, ce qui n’était pas gagné sur le papier puisqu’elle était 27e dans le domaine ces deux dernières saisons, et 28e avant ce fameux transfert… mais 2e depuis.

« Un gars comme moi, qui mise là-dessus, s’assure que tout le monde est investi », décrit-il. « Je donne l’exemple, et c’est très contagieux. On peut voir que certains gars ont déjà élevé leur niveau. C’est l’impact, l’influence positive, que je veux avoir sur cette équipe. C’est unique de voir la vitesse avec laquelle on a créé notre alchimie. »

En fin de match, Robert Covington va provoquer deux entre-deux, forcer des balles perdues, et s’il fallait retenir une action pour symboliser ce discours et la forme du club, qui a gagné huit matchs sur onze depuis le départ de Jimmy Butler, ce serait sûrement celle-ci. Signée Robert Covington évidemment.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minnesota Timberwolves en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés