Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Et si les coaches pouvaient demander l’arbitrage vidéo ?

Malheureusement, l’arbitrage fait beaucoup parler de lui dans ces Finals et ce n’est jamais bon signe. Cette nuit encore, les hommes en gris se sont fait remarquer par quelques décisions litigieuses. La NBA est consciente du problème, et elle va profiter de la Summer League de Las Vegas pour tester un système de « challenges » comme il en existe au tennis bien sûr, mais aussi en NFL et en MLB.

Concrètement, les coaches auront la possibilité de demander l’aide de l’arbitrage vidéo lorsqu’ils ne seront pas satisfaits d’une décision.

« On veut le faire depuis des années » a expliqué Kiki VanDeWeghe, le vice-président de la NBA. « Le comité chargé du règlement essaie de trouver un moyen d’y parvenir mais c’est compliqué. Ce n’est pas aussi simple qu’on l’imagine. On l’a mis en place en G-League depuis plusieurs années et c’est très efficace. On va essayer de le faire en Summer League de manière très limitée, et on verra comment ça se passe. On laissera tout le moment juger. »

Pour éviter le grand n’importe quoi, le nombre de « challenges » sera limité, mais ça permettra aux entraîneurs de demander aux arbitres de revoir certaines actions. Pas beaucoup puisque si on prend exemple sur la G-League, les coaches ont le droit à un « challenge » par match, et cela concerne les fautes sifflées, les shoots contrés dans leur phase descendante et les touches.

En clair, la prise en sandwich de LeBron James par le duo Curry-Thompson dans le Game 2 n’aurait pas permis à Tyronn Lue de demander un « challenge ». Cette nuit, furieux que les arbitres ne sifflent pas faute, le coach de Cleveland a pris une technique…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés