Matchs
hier
Matchs
hier
News

Tristan Thompson : « Parfois, tu n’aimes pas un gars avec qui tu bosses »

Avec dix défaites en treize matchs pour Cleveland, Tyronn Lue s’est finalement résolu à faire quelques ajustements dans sa rotation, revenant à un cinq majeur classique avec Tristan Thompson au poste de pivot, Kevin Love à celui d’ailier fort, et un Jae Crowder qui s’en va sur le banc. Ça c’est pour le terrain.

Dans les vestiaires, c’est Kevin Love qui se trouve au banc… des accusés. Tyronn Lue l’a confirmé en expliquant que la colère de son groupe était mal dirigée alors que Tristan Thompson réfute l’idée selon laquelle quelqu’un serait pointé du doigt.

« Pointé du doigt ? Tout ce que les journalistes racontent ne sont pas des faits avérés, à moins qu’il y ait une balance dans le vestiaire » réagit un peu maladroitement l’intérieur, cité par ESPN. « Je ne dirais pas qu’un tel ou un tel est pointé du doigt. Je pense qu’on doit tous être meilleurs. Tout le monde doit se regarder dans la glace et être 1% meilleur pour l’équipe. Ça nous aiderait beaucoup. »

Et le champion 2016 de rappeler que l’équipe doit s’adapter à Isaiah Thomas, et qu’elle se concentre actuellement sur la vidéo plutôt que les entraînements collectifs pour régler ses problèmes. Et puis quand les journalistes présents à l’entraînement des Cavs insistent sur l’ambiance dans les vestiaires, Tristan Thompson leur rappelle quelque chose d’évident, mais que tout le monde a tendance à oublier dans le monde du sport.

« Parfois tu n’aimes pas un gars avec lequel tu bosses. C’est la vie, mais au bout du compte, quand on est sur le terrain, on joue les uns pour les autres et c’est tout ce qui compte » décrit-il. « Je m’en fous si X n’aime pas Y en dehors du parquet. J’en ai vraiment rien à foutre. Tant que tu joues dur, pour les autres, c’est tout ce qui compte. On n’est pas obligé de se parler en dehors. Tant qu’on se parle en défense, c’est ce qui compte pour moi. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *